En effet, on l’accuse d’être de mèche avec les activistes de la brigade Anti-sardinards. On se souvient que vendredi dernier, les membres de ce groupuscule attaquent Ernest Obama, un journaliste de la télévision basée à Nsam à Yaoundé. La vidéo de la scène fait le tour de la toile camerounaise. Dimanche dernier, Ernest Obama, la victime de cette action, et par ailleurs directeur de rédaction au journal l’Anecdote annonce qu’une plainte est déposée à Paris.

Sur les réseaux sociaux, circule un document où Amougou Bélinga, le patron de Vision 4, relève Nadine Patricia de ses fonctions de sous-directeur. Ancienne animatrice de « Tube Vision », à la Crtv, le média public, Nadine Patricia, quitte le Cameroun pour la France. De là, elle fourbie ses armes pour des télévisions comme « 3A Télé Sud ». Par la suite elle se lance dans la production indépendante des contenus audio-visuels.

Le continent savoure aussi son talent de présentatrice, dans une émission panafricaine, qui met en compétition les chefs cuisiniers africains. Fin 2018, Nadine Patricia arrive en grande pompe à Vision, elle anime d’abord un talk show du soir, avant d’être propulser comme présentatrice du journal de 12 h. son départ de la télévision d’Amougou Bélinga, ne surprend pas plusieurs observateurs, dans une structure où démission, limogeage et come back, sont des tristes réalités.