Home Société Afrique Cameroun > Affaire Cni: vivement attaqué, Mbarba Nguele riposte
Afrique - Société - 1 semaine ago

Cameroun > Affaire Cni: vivement attaqué, Mbarba Nguele riposte

Sous le feu des critiques depuis quelques jours, la Dgsn a décidé de répondre à ses détracteurs et de faire la lumière sur l’affaire des Cartes d’identité.

Après avoir encaissé les coups, la Dgsn riposte. L’institution dirigée par Mbarga Nguele a entrepris une véritable campagne de communique à l’endroit des camerounais. Objectif : éteindre la polémique autour de l’affaire des cartes d’identités et rassurer les camerounais. Ceci, à coup d’appels téléphoniques et des Sms.

Nous avons mis sur pied un service qui se charge exclusivement de la campagne de récupération des Cni par les usagers. En effet, tous les jours, il y’a des personnes qui ont pour travail d’appeler et d’envoyer des messages aux usagers et leurs dires que leurs Cni sont disponibles, et qu’ils peuvent aller les récupérer dans leurs commissariats respectifs.

explique la Dgsn

Dans leurs différents Sms, la direction de la sureté prend soin d’indique à chaque usagers le commissariat où peut s’effectuer le retrait de la Cni.

Cependant, la Dgsn attire l’attention de la population sur la communication digitale effectuée sur les réseaux sociaux, notamment sur facebook par un compte qui lui est attribué.

C’est un fake , Cette page n’appartient pas à la police camerounaise…La personne derrière cette page s’est juste chargée de copier notre logo.

dénonce la Dgsn.

Depuis plusieurs jours, un ras-le bol général est observé au sein de la population camerounaise qui dénonce la lenteur dans les procédures de retrait des Cni. Sur les réseaux sociaux, la porte-parole de Cabral Libii a récupéré la polémique avec la création d’un hashtag Je veux ma Cni.

Nous avons connu une période morte à cause du coronavirus. Pendant cette période, il était impossible d’importer les Kits de fabrication des Cni.

se défend la Dgns

Les camerounais doivent savoir que nous avons relancé la production des Cni depuis le 20 décembre. Ceux qui ont fait leur Cni depuis 6 mois peuvent les retirer dans les commissariats respectifs.

ajoute-t-on

Arlette Akoumou Nga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Conseil régional du Centre: Tsimi Evouna piétine Marcelin Ndjaga

Celui que l’opinion appelle Jack Bauer a pris une décision, pour éloigner l’an…