Afrique LA UNE People panorama 20 juin 2020 (0) (42)

Cameroun > Affaire Obama: Acculé de toutes part, Amougou Belinga sort de sa réserve

Partager

Amougou Belinga reste droit droit dans ses bottes, dit être le plus bon et affirme que personne ne pourra sortir Obama de là. Même pas la présidence de la République.

“Merci pour tous les ” défenseurs” de Monsieur Obama je comprends mes “Frères beti ” s’il y a un collaborateur qui a bénéficié de tout: privilège, protection, relations etc…. Actuellement c’est Amougou Belinga le méchant, je vous remercie seulement le prix de la trahison ne se marchande pas. Je me rends aussi compte, la plus part parmi vous ne me connaissent malheureusement guère. Il paiera le prix de sa forfaiture afin que cela serve de leçon à nos frères qui n’ont ni le sens de l’amour du prochain ni du bien.

Il y a un proverbe beti qui dit que:  “Ce n’est pas parce que tu connais l’appellation d’une écorce qu’elle ne peut plus te soigner”
Et vous voulez me mettre sur la balance avec un gamin que j’ai accueilli comme ma propre progéniture
On insulte pas quelqu’un qui ouvre son université où ses frère payent 50 pour cent une institution bancaire qui en 1 an a donné les crédits à tout son personnel 600 personnes et aux autres camerounais pour un total de 15 milliards.
Rachat de Télésud à 6 milliards en dehors de l’appui du président Obiang et Le Chef de l’État Camerounais. Qui parmi vous, grand sage beti a lever son petit doigt.100 millons pour les démunis. Fonds gérés par un haut magistrat procureur général originairw du sud.

Je refuse d’une part d’être comparé à mon Frère Ndi samba; non non! Moi je suis Amougou belinga j’ai fait mes pas j’ai appris à respectée mes aînés parfois à qui je ne dois rien.
J’ai malgré ma santé chancelante j’ai reçu une délégation beti digne. Nous nous sommes séparés dans l’optimisme mais comme certains savent tout, on la science infuse…
60 millions à Kléda pour soigner nos Frères
Tantôt c’est la Présidence, tantôt c’est le Dcc ou plutôt le Sed. Je le redis de manière solennelle aucun d’eux ne pourra le sortir de là.

SANDRA EMBOLLO


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *