Afrique LA UNE Politique panorama 27 avril 2020 (0) (806)

Cameroun > Ans 29 de l’Udc: Pas de fracture entre Sam Mbaka et Patricia Ndam Njoya

Partager

L’Udc a célébré ses 29 ans hier (dimanche, 26 avril 2020). Ces derniers jours, il y a un débat entretenu autour d’une incompréhension entre Mme Ndam Njoya et Cyrille Sam Mbaka au sujet de la gestion des instances dirigeantes du parti plus d’un mois après la mort de Adamou Ndam Njoya. Ce débat est évacué par le secrétariat national à la communication de l’Udc joint au téléphone ce jour.

Moctar Hamza est un cadre du Secrétariat national à la communication de L’Union démocratique du Cameroun (Udc), joint au téléphone, qui bat en brèche tout débat visant à opposer Cyrille Sam Mbaka, 1er vice-président national de l’Udc, à Patricia Tomaino Ndam Njoya, membre du bureau politique et, parallèlemement, secrétaire national en charge des droits de l’homme dudit parti. Pour ce militant de l’Udc, le 29eme anniversaire du parti de Adamou Ndam Njoya célébré, hier, a été présidé par le 2ème vice-président national, Christophe Ndeuhela, représentant ainsi Sam Mbaka, empêché pour des raisons de santé.

Cette célébration a donné lieu à un témoignage de Patricia Ndam Njoya sur la naissance, le 26 avril 1991,de l’Udc et la trajectoire parcourue par cette formation politique que l’ancien leader de L’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), Samuel Eboua, qualifiait de “véritable laboratoire de l’opposition camerounaise”. Pour Moctar Hamza, la célébration de l’an 29 du parti a été marquée par l’absence de Adamou Ndam Njoya, décédé le 7 mars 2020 des suites de maladie et inhumé à Foumban, son village natal, le 8 mars 2020.

Un bel hommage lui a été rendu au nom de tous les militants du parti par la première magistrate de la ville de Foumban , Patricia Ndam Njoya, qui a, à l’unanimité des membres du bureau politique, a été désignée pour conduire la famille Udc jusqu’à la prochaine convention du parti l’année prochaine. Parmi les grandes résolutions prises à la célébration de l’an 29 de cette formation politique de l’opposition camerounaise, figure l’instauration annuelle du prix Dr Adamou Ndam Njoya d’une valeur d’un million de Fcfa, qui va être décerné à la structure du parti, qui se sera démarquée tout au long de l’année par son organisation au niveau local.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *