Afrique LA UNE Politique panorama 25 septembre 2020 (0) (142)

Cameroun > Après marche: La police recherche activement Albert Dzongang

Partager

Le conseiller spécial du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) est dans le collimateur de la justice camerounaise.

D’après Boris Bertolt, journaliste camerounais vivant en exil en France, le conseiller spécial de Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) est actuellement recherché par la police camerounaise.  

La résidence de Albert Dzongang est actuellement sous surveillance. Albert Dzongang ne s’y trouve pas. Recherché depuis mardi par les forces de sécurité pour avoir participé à la marche pacifique où il a été brutalisé “,

poste l’homme de média ce jeudi 24 septembre 2020.

Il poursuit que l’homme politique est en lieu sûr. « Il se cache actuellement dans un lieu tenu secret », informe Boris Bertolt.  Albert Dzongang, a participé à la marche du 22 septembre 2020 à Douala, capitale économique du Cameroun. Sur les images qui circulent sur internet, l’on voit l’homme politique faire face  à la  barbarie policière. Ce dernier répondait ainsi, à l’appel lancé par Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun.

Kamto  demandait aux populations de marcher pour revendiquer le départ de Paul Biya à Etoudi, le palais du peuple camerounais.  Le Mrc et ses alliés reprochent au locataire d’Etoudi, l’organisation des élections régionales, sans la pacification des régions du Nord-Ouest de Sud-Ouest Cameroun. Ils demandent aussi la mise sur pied d’un code électoral consensuel.

Ce n’est pas la première fois que la police camerounaise est aux trousses d’Albert Dzongang. En janvier 2019, la police avait encerclé sa maison à Douala avant de procéder à son arrestation avec Maurice Kamto. C’était quelques heures après les marches blanches organisées par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Ils avaient été ensuite transférés à Yaoundé.

Arlette Akoumou Nga, Avec Actu Cameroun


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *