Afrique LA UNE Société panorama 18 août 2020 (0) (138)

Cameroun > Baccalauréat 2020: Nalova Lyonga sanctionne les sept sources de “l’eau”

Partager

Exerçant tous à l’Office du baccalauréat, les mis en cause sont suspendus pour une durée de trois mois.

Dans un communiqué de presse rendu public ce 17 août 2020, le ministre des Enseignements secondaires porte à la connaissance de l’opinion nationale et intemationale que le Baccalauréat de l’Enseignement secondaire général de la session 2020 a été émaillé de cas de fuites d’épreuves de physique, de Sciences de la Vie ot de la Terre et de chimie dans les séries C, D et Technologies de l’information (TI). Par conséquent, sur hautes directives du Premier ministre, chef du gouvernement, les épreuves querellées ont été reprogrammées.

Toutefois, pour faire toute la lumière sur cette affaire, Nalova Lyonga a mis sur pied une commission d’enquête administrative le 28 juillet 2020, composée de hauts responsables du ministère des Enseignements secondaires (Minesec); Commission présidée par le Secrétaire général dudit ministère, elle a travaillé du 28 juillet au 17 août 2020. Dans le cadre de ses diligences, elle a bénéficié de la collaboration de la Direction de la police judiciaire, de la Commission nationale anti-corruption (Conac) et de L’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic).

Fuite des épreuves

Des conclusions de son rapport ressort que l’origine de la fuite des épreuves a été identifiée et les responsabilités etablies sur cette base, des mesures conservatoires ont été prises, notamment la suspension des mis en cause notamment les personnels du service de la reprographie de l’Office du baccalauréat qui sont accusés de négligence, fuite et complicité de fuite des épreuves de l’examen Baccalauréat session 2020.

Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *