LA UNE Opinion Politique panorama 17 octobre 2020 (0) (67)

Cameroun > Clash: Nourane Foster et Serges Espoir Matomba s’etripent par médias interposés

Partager

La prise de gueule entre les deux politiciens a un rapport avec les dernières déclarations faites par Nourane Foster au sujet de la Crtv

Serges Espoir Matomba, premier secrétaire du Parti Uni pour la révolution sociale n’a que moyennement apprécié la récente sortie de la député Pcrn, Nourane Foster, au sujet de la désuétude et du manque d’innovation de la Crtv, l’office national de radiodiffusion. En effet, au cours d’un direct live organisé sur le réseau social Facebook, pour parler essentiellement  du nouveau système de collecte par voie numérique des droits et taxes de douane sur les téléphones et autres terminaux importés, l’élue de la circonscription Wouri-Est en a profité pour dézinguer le média gouvernemental, dont elle dénonçait  le laxisme dans la diffusion de l’information concernant ladite mesure.

Qui regarde la Crtv? La jeunesse qui est la plus concernée, cette jeunesse qui représente les plus grands consommateurs de téléphones n’est pas informée. Vous utilisez quel canal pour informer ? La Crtv c’est comme un ancêtre. C’est vieux ! C’est moche ! C’est démodé! On dirait un intrus parmi les chaînes de télé”,

a-t-elle martelé.

Courroucé par ces déclarations qu’il juge scandaleuses, Serges Espoir Matomba a décidé de se substituer en défenseur de la Crtv. Dans une tribune publiée sur son compte facebook officiel intitulée  “Députée ou Lolita”, l’homme politique invite Nourane Foster à se garder de telles déclaration à l’avenir et à assumer pleinement son rôle d’élue de la nation.

“Députée ou Lolita?

Élu au sein de l’assemblée nationale, le député participe à la fois à l’élaboration du travail législatif ainsi qu’au contrôle de l’action du gouvernement. Ce qui nous emmène à dire qu’être députée de la nation c’est aussi déposer des propositions de loi sur une plus qu’obligatoire réforme secteur des médias. Et principalement la chaîne publique nationale. Et lorsqu’avant d’être élue de la nation, l’on est d’abord représentante d’un parti politique qui se dit réformiste et surtout proposant, il faut savoir tenir et maintenir la ligne républicaine.

 En attendant, que cette députée de la nation qui s’acharne sur la Crtv, défende les intérêts des administrés de la circonscription sur le plan national, Le Purs signe une motion de censure à sa place. Par ma voix, il adresse sa reconnaissance fraternelle à toutes les équipes de la Crtv qui sont à l’œuvre au quotidien, malgré des conditions de travail pas toujours “honorables”, pour nous divertir. Et garantir à chacun de nos concitoyens un droit cher en démocratie: celui d’être informé où qu’il se trouve sur l’étendue du territoire national. Nous leur témoignons aussi notre profonde gratitude pour l’accompagnement et le soutien scolaire dont ont pu bénéficier nos enfants pendant l’oppressante période de confinement imposé par la pandémie. Bien entendu, nous sommes conscients de ce que tout le secteur des médias nécessite d’être réformé. Mais quand on est député, on ne tourne pas en dérision. On travaille...”,

a-t-il écrit.

La réponse de Nourane n’a pas tardé. Invitée le mercredi 13 octobre 2020, par la télévision privée Vision 4, dans le cadre de l’émission Entretien, la femme d’affaires a taclé non seulement la Crtv, mais également l’ancien candidat à la présidentielle 2018

Je pense que la Crtv a atteint un record d’audience sur leur page Facebook. Ils sont à 3500 likes sur le post qu’ils ont fait sur moi. Quelque chose qu’ils n’ont jamais fait auparavant.Serge Espoir Matomba est mort politiquement, c’est pourquoi il a besoin de se faire connaître sur mes épaules. Je suis une réussite en politique. J’ai accompli en quelques mois ce qu’il n’a pu faire en plusieurs années.(…) On est pas Lolita et on est à l’assemblée nationale”,

a-t-elle déclaré.

Paul Djeg


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *