Afrique LA UNE Politique panorama 25 septembre 2020 (0) (131)

Cameroun > Confiscation du pouvoir : Le Rdpc refuse la paternité d’un document dans les réseaux sociaux

Partager

Le parti de Paul Biya se prononce dans un communiqué daté du 24 septembre 2020 et signé par son Secrétaire à la Communication, le Professeur Jacques Fame Ndongo.

Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc) dit avoir pris connaissance avec stupéfaction d’un tract tribal de 8 pages attribué dolosivement au Rdpc et intitulé :

Stratégie de conservation du pouvoir au Cameroun, de générations en génération par le régime Biya-Rdpc”.

Le Rdpc déplore le fait que ce document sans en-tête, porte Ie logo du Rdpc et circule à travers les réseaux sociaux, après l’échec historique des marches illégales projetées le 22 septembre 2020 au Cameroun par le Mrc (qui redoute les urnes, passage obligé pour conquérir le pouvoir dans une démocratie avancée).

Le parti du flambeau signale que la politique noble et authentique ne s’accommode guère du viol des consciences, de la désinformation et de l’intoxication. Le parti au pouvoir soutient à l’intention des Camerounais de l’intérieur et de la diaspora, que le document qui circule sur la toile est faux.

Il s’agit de ce que l’on appelle, dans la nouvelle communication, une “intox”. N’y accordez aucune considération. Vaquez normalement à vos occupations habituelles, en toute quiétude et avec patriotisme, pour construire et non détruire le Cameroun,”

peut-on lire.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *