Afrique Economie LA UNE panorama 21 février 2020 (0) (341)

Cameroun > Coopération: La Cemac veut renforcer les échanges commerciaux entre les pays de la sous-région

Partager

Depuis hier, la ville de Douala accueille  les travaux du Comité régional de l’Origine, un organe de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac), dont le rôle est de statuer sur les produits susceptibles de recevoir la mention «origine Cemac», qui donne le droit auxdits produits d’être librement commercialisés dans l’ensemble du territoire douanier de la sous-région.

Pour cette nouvelle session, 304 produits issus de 25 entreprises de la sous-région (dont 210 produits pour 15 entreprises camerounaises) vont être soumis à l’appréciation des membres de ce comité, qui, selon des critères fixés au niveau sous régional, détermineront lesquels sont susceptibles d’obtenir l’agrément Cemac.

A en croire des informations relayées par le quotidien national bilingue Cameroon Tribune, les membres de la Commission de l’Origine ont décidé de placer les travaux de Douala, sous le signe du renforcement des échanges commerciaux  entre les pays de la Cemac. Il est également question d’inciter les consommateurs à privilégier les produits originaires de la sous-région. Sachant qu’ainsi, ils contribuent à développer la sous-région, précise le journal que dirige Marie Claire Nana.

En définitive, croit savoir Cameroon Tribune, «le processus en cours doit permettre aux acteurs économiques  de la Cemac de consolider leur emprise sur le marché sous régional, mais aussi de prétendre à des parts de marché au niveau continental. Du moins dans les 54 pays signataires du document créant la zone de libre échange»

«Il est important que nous commercions entre nous. L’augmentation des échanges intra-communautaires devient l’un des défis majeurs, qui viendrait aider les pays de la sous-région à économiser davantage de devises» a déclaré le Pr. Ona Ondo, le président de la Commission de la Cemac lors du lancement des travaux.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *