Même du côté de l’opposition, on se pose des questions. « Déjà qu’il a interrompu son hospitalisation pour venir sauver son poste au parlement. Il est rentré au pays dans un avion qualifié “de vol à haut risque”, selon la veille médicale installée à l’aéroport pour le contrôl des individus infectés du Covid-19. Dans ce vol, au moins 13 passagers avaient été contrôlés positif au coronavirus. Ce qui a amené l’opinion publique à croire que le président de l’Assemblée nationale serait aussi potentiellement contaminé. Surtout que ce dernier a refusé de se faire contrôlé! Pire, de se mettre en quarantaine au lendemain de son retour à Yaoundé. Alors que le ministre de la santé publique avait demandé à tous les passagers de son vol de s’isoler pour au moins 14 jours, période d’incubation du Coronavirus. Son absence vendredi à l’hémicycle donne le sentiment qu’il est gravement malade », indique un parlementaire de la minorité.

Du côté de l’Hémicycle, il n’y a pas d’information officielle sur les raisons de l’absence de Cavaye Yeguie Djribil. C’est d’ailleurs qui fait que les hypothèses les plus folles proviennent de partout. Certains même osent parler d’une contamination au coronavirus.
Selon le journaliste Guibai Gatama, le très honorable se porte plutôt bien. « Cavaye Yeguie Djibril n’a pas été testé positif à ce jour. C’est factuel. Il peut l’être demain, après-demain ou pas du tout, mais à date (ce dimanche 22 mars 2020), cette info qui circule n’est pas correcte. Pour le reste, je suis d’avis qu’il devait être confiné (obligatoirement ou volontairement) dans la période prévue pour éviter que ce genre de rumeurs ne prospère et pollue inutilement les efforts du gouvernement », Il s’est exprimé dans un débat sur les réseaux sociaux. Guibai Gatama est le Directeur de publication de L’œil du Sahel, un journal dédié au traitement de l’information du grand nord.