LA UNE Médias panorama 30 mars 2020 (0) (4856)

Cameroun > Coronavirus: Une journaliste d’Équinoxe testée négative.

Partager

Ça fait 3 semaines que j’éprouve des difficultés à respirer qui sont devenues intenables il y a 8 jours. Au départ mes proches m’ont dit que c’était certainement psychologique et dû au fait du stress que pouvait faire monter en chacun de nous le corona virus.

Mais depuis lundi dernier l’affaire semble plus sérieuse. Je m’épuise au moindre effort. J’ai à peine gravi 6 marches d’un escalier que je suis à bout de souffle. Ma cage thoraxique est comme compressée à chaque inspiration. J’ai donc entrepris de rencontrer un spécialiste, en l’occurrence un pneumologue mais depuis 7 jours c’est mission impossible.

1) Je suis allée dans les cliniques où on me fait comprendre qu’il faut payer et attendre que la clinique vous rappelle pour fixer rdv. L’attente peut durer jusqu’à une semaine.

2) J’ai fais jouer mes réseaux avec mes collègues en charge des questions de santé. Ils ont calé des rdv avec qlq spécialistes qui en fin de compte n’ont pas pu me recevoir parce qu’ils sont surbookés.

3) En tout état de désespoir je me suis rabattue ce matin vers l’hôpital général de Douala.
(Je précise que depuis une semaine je refuse d’y aller de peur d’y rencontrer un corovirusé susceptible de me refiler le virus tant redouté.)
Là bas aussi pas possible de me recevoir. Les spécialistes sont pris entre les réunions, des cas de Covid et autres responsabilités. J’ai été programmée à jeudi et après beaucoup d’insistance, on m’a demandé de revenir quand même demain pour voir. Je ne suis pas sûre d’être reçue demain mais je compte y aller car je souffre à chaque inspiration même si je ne fais aucun symptôme du Covid19. Donc si entre temps vous apprenez que je me suis endormie pour ne plus me réveiller, ne cherchez pas d’autres explications: j’aurais été sacrifiée par notre système de santé.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *