Ce qui met fin au doute qui planait sur le report ou non de la célébration de l’État unitaire en cette période marquée par la crise du Covid-19 au Cameroun.