Afrique Economie LA UNE panorama 27 août 2020 (0) (121)

Cameroun > Covid-19: Manaouda Malachie a mangé largent des hôteliers

Partager

Selon nos sources, le collectif des hôteliers déclare que les factures gouvernementales ont été réglés à moitié réglées.

Dans le cadre de la croisade contre la pandémie du coronavirus, des établissements hôteliers ont été sélectionnés par le gouvernement camerounais pour la mise en quarantaine des voyageurs suspectés d’abriter le covid-19. Il fallait loger les premiers passagers de Bruxelles Airlines et Air France.

Après les services rendus, les responsables des hôtels ont brandi les factures au gouvernement. Le paiement a été effectué à 50%. Depuis de longs mois, les hôteliers revendiquent le reliquat. Ils ont même expédié des correspondances notamment au Premier Ministre Joseph Dion Ngute et au Ministre de la Santé Publique Malachie Manaouda.

Mais jusqu’à présent, les hôteliers courent après leur argent. Pour certains esprits, cette affaire s’apparente à un détournement de fonds publics. Les autorités camerounaises exercent des représailles contre les efforts de l’opposition politique pour combler les lacunes relevées dans la réponse officielle au Covid-19.

Le 11 mai, la police a arrêté six bénévoles de Survie-Cameroun, une initiative de collecte de fonds lancée par un dirigeant de l’opposition camerounaise, Maurice Kamto, pour répondre à la situation d’urgence sanitaire, alors qu’ils distribuaient des masques de protection et du gel désinfectant à Yaoundé.

Les bénévoles de Survie-Cameroun ont été accusés de rébellion par les dirigeants camerounais, puis remis en liberté le 15 mai 2020. Mais le 23 mai, les forces de sécurité ont arrêté trois autres bénévoles de la même organisation à Sangmelima, une ville de la région du Sud Cameroun. Les bénévoles ont été remis en liberté le 29 mai.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *