Au cours de cette cérémonie, Christian Penda Ekoka qui a salué ce nouveau don, s’est offusqué fait que des personnes soient venues manifester devant la résidence privée du donateur de Scsi. Il s’est indigné qu’en plus de cela, il n’y a pas eu de riposte officielle.  « Est-ce à dire que les milices privées au Cameroun se sont déjà substituées à l’Etat de droit », s’est demandé l’ancien conseiller technique du Président de la République.

Pour revenir au don de Maurice Kamto, rappelons que le 30 avril 2020, il avait remis à Scsi un premier appui composé de 10 000 masques barrières, 6800 masques chirurgicaux et de 950 tests de dépistage. Dans le communiqué que Scsi avait sorti, il avait été précisé qu’il s’agit là d’un don personnel qui se veut la contribution d’un citoyen Camerounais ordinaire soucieux d’apporter une aide secourable dans la lutte contre la pandémie Covid-19.