Afrique LA UNE Santé panorama 10 août 2020 (0) (162)

Cameroun > Covid-business et riz Orca: Neuf gouverneurs dans un mutisme incroyable

Partager

Pour l’heure, seul Awa Fonka Augustine a apporté des clarifications sur la distribution de ces dons dans la région de l’Ouest. Les neuf autres sont bouche bée.

Le chien aboie, la caravane passe. C’est probablement la matérialisation de ce qui se passe actuellement avec la gestion des dons en nature du Covid-19. Car depuis plus de trois mois que les camerounais veulent savoir où sont passés ces dons et comment est-ce qu’ils ont été gérés, les gouverneurs des régions, qui, à en croire le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, les ont reçus le 1er mai 2020 pour répartition dans leurs différentes localités, gardent un silence ahurissant. Pour le moment, il n’y a que le patron de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, qui a apporté des clarifications dessus.

Dans sa parution du 03 août dernier, le quotidien Le Jour a relayé ces précisions par exploitation d’une correspondance du gouverneur à lui transmis le 30 juillet 2020. Intitulée “distribution du riz de la société Orca dans la région de l’Ouest”, notre confrère révèle que la note du gouverneur présente en annexe le bon de sortie provisoire par lequel le Minsanté a mis à la disposition de la région de l’Ouest le 1er mai 2020, la part qui lui revenait du don de 4 000 sacs de riz de 25 Kg l’unité, offert par Orca, de 2 000 cartons de produits Nestlé, de 8 000 litres de solution hydro-alcoolique de la Société générale du Cameroun, du don de savons et en eau de javel de Gipcam ainsi que du don de la Société Azur.

Le quotidien bleu souligne à ce titre que selon les différentes fiches de décharges en annexe de cette correspondance du gouverneur signée des différents destinataires, 40 sacs de riz ont été attribués aux patients guéris du Covid-19 dans le cadre de la lutte contre ladite pandémie dans la région de l’Ouest. 100 sacs à l’hôpital régional de Bafoussam et 100 autres au site de prise en charge des patients du Covid-19 de Kouékong.

La délégation régionale de la santé publique de l’Ouest et la mosquée centrale de Bafoussam en ont bénéficié de 25 sacs chacune. Les nécessiteux de la Sainte famille de Bafoussam ont bénéficié de 16 sacs. 20 sacs ont été remis à la prison centrale de Bafoussam et la délégation régionale des affaires sociales de l’Ouest a bénéficié de 25 sacs. C’était ainsi une façon pour le gouverneur de la région de l’Ouest de donner des informations plus claires sur la distribution des dons en nature dans sa circonscription administrative et particulièrement des 350 sacs de riz Orca de 25 Kg reçus du Minsanté.

BringBackOurRice

Si dans la région de l’Ouest le flou n’existe dorénavant plus sur la gestion de ces dons, tel n’est pas le cas dans les neuf autres régions du pays. Car les gouverneurs de ces régions sont tous muets comme s’ils n’avaient rien reçu. Alors que le communiqué conjointement signé le 29 avril dernier par les ministres de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, des Affaires sociales, Pauline Irène Nguéné, de la Promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse Abena Ondoa et de la Santé publique, Manaouda Malachie, précise clairement la quantité de don perçue par chaque gouverneur.

A ce titre, il est donc attendu les clarifications des gouverneurs de la région du Sud, du Centre, du Littoral, de l’Est, de l’Adamaoua, de l’Extrême-nord, du Nord, du Sud-ouest et du Nord-ouest. Mais en attendant, de nombreux internautes ont décidé de réclamer ce qui leur revient de droit sur les réseaux sociaux à travers l’ashtag “BringBackOurRice” qui veut dire “remettez-nous notre riz”. Ces gouverneurs vont-ils alors suivre l’exemple de leur collègue de l’Ouest ? Just wait !

Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *