Afrique LA UNE Société panorama 18 septembre 2020 (0) (90)

Cameroun > Crise anglophone: Prison à vie pour Ayuk Tabe

Partager

La peine infligée au leader des séparatistes a été confirmée en appel le 17 septembre 2020, par la Cour d’appel.

En 2019, le Tribunal Militaire avait requis la prison à vie à l’endroit de Sisiku Ayuk Tabe et neuf de ses camarades. Ils avaient été tous accusés de sécession et de terrorisme en lien avec le conflit dans la partie anglophone du Cameroun. La Cour d’appel vient confirmer ce verdict. Maître Emmanuel Simh ne s’avoue pas vaincu. Il promet de saisir la Cour Suprême du Cameroun.
La crise anglophone (Anglais: anglophone crisis) est le nom officiel donné à la guerre civile en cours dans les régions anglophones au Cameroun.

Ce conflit qui a installé la confusion dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest aussi connu sous le nom de guerre d’Ambazonie a éclaté en 2016.
Cette crise, basée au départ sur des revendications des avocats et enseignants, a basculé vers des revendications sécessionnistes fortes. Les facteurs justifiant les récriminations des anglophones se situent dans le processus de décolonisation du Cameroun britannique et la gestion de la réunification des deux Cameroun.

On peut associer à cela, la mauvaise gouvernance et une centralisation excessive du pouvoir politique. Le 20 août 2020, le procès en appel de Sisiku Ayuk Tabe et de ses neuf co-accusés a été une nouvelle fois reporté. Une partie des magistrats affectés à ce dossier ayant été récemment mutés, la cause a été renvoyée au 17 septembre 2020.
Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *