Afrique LA UNE Politique panorama 8 septembre 2020 (0) (100)

Cameroun > Déception : Roméo Dika veut tourner le dos au Rdpc

Partager

Le promoteur de la Radio des Artistes a déclaré sur les ondes d’Abk Radio, qu’il pourrait bientôt rejoindre les rangs de l’opposition.

Le Rdpc ne m’intéresse plus. La force que j’ai, c’est 20 tonnes de matériels de sonorisation. J’ai fait des campagnes pour le Rdpc en 1992, 1997, 2004, 2011, 2018. Je suis en train d’étudier les voies et moyens soit d’adhérer au Mrc soit au Pcrn pour soutenir Cabral Libii…,”

souligne Roméo Dika.

L’artiste pense que s’il était Bulu, son argent bloqué au comité central du Rdpc depuis la Présidentielle 2004 aurait déjà été payé.
L’ex-mari de Chantal Ayissi est sûr que son départ du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc) pourrait entraîner plusieurs autres défections.

Quand tu arrives dans un parti politique avec au moins 300 artistes, vous comprenez ce que ça peut faire. Si je pars, ils me suivront,”

renchérit le patron de la Radio des Artistes.

De l’avis de Romy Dika, en mathématique politique, lorsqu’un patron donne des ordres qui ne sont pas exécutés, c’est que ce n’est plus lui qui dirige le pays. Le makossa man fait allusion au Président.

C’est moi qui ai reconstitué le sommier politique du Rdpc. Aujourd’hui, eux-mêmes ont décidé de m’écarter des activités, mais un bon joueur ne manque pas d’équipe. Pour le moment, le Président a mandaté quelques ministres pour me rencontrer,”

conclut Dika.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *