Interview LA UNE Opinion Politique panorama 23 janvier 2020 (0) (1446)

Cameroun > Décès de Me. Souop > Avenir du Mrc: Me. Simh fait le grand déballage

Partager

Le Barreau du Cameroun pleure depuis le 16 janvier dernier, la mort dans des circonstances troubles de Me Sylvain Souop au Centre des urgences de l’hôpital central de Yaoundé (Cury) où il a été admis en soins après avoir été victime d’un accident de la route dans la nuit du 10 au 11 janvier dernier, à l’entrée de la ville de Bafoussam alors qu’il revenait de Dschang. Évacué au Cury à bord d’une ambulance le 11 janvier après avoir reçu les premiers soins à l’hôpital régional de Bafoussam, l’état de santé générale du désormais ancien coordonnateur du collectif des avocats du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, était stable en dehors d’une fracture de son bras droit qui en en principe ne présentait aucun risque de mort et n’impactait en rien son pronostic de vie.

Mais 5 jours après son arrivée au Cury, réputé comme un centre d’excellence en matière d’urgence, le membre du conseil de l’ordre des avocats est passé de vie à trépas laissant tout le monde pantois. Pour faire toute la lumière sur cette mort “suspecte”, le ministre de la Santé publique a instruit l’ouverture d’une enquête administrative, le collectif des avocats du Mrc a porté plainte et le Batônnier a également saisi le procureur général près la Cour d’appel du Centre. Incident survenu au moment où le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun est en tournée en occident et a un grand rendez-vous avec la diaspora à Paris le 1er février 2020.

Pour revenir sur le film de la mort de Me Sylvain Souop et sur l’importance des enquêtes qui ont été ouvertes pour faire toute la lumière sur les réelles causes de sa mort, Panoramapapers a décidé de donner la parole à Me Emmanuel Simh, avocat au Barreau du Cameroun et 3e vice-présisent du Mrc. Il dévoile par ailleurs les circonstances et les raisons pour lesquelles le Pr Maurice Kamto est en visite en terre américaine non sans révéler les fondements du meeting de remerciements du 1er février prochain à Paris.

Me Emmanuel Simh réaffirme la position du Mrc par rapport aux futures législatives et municipales tout en indiquant que le fait pour le gouvernement de s’obstiner à organiser les élections avec la crise dans les régions de l’Extrême-nord, du Nord-ouest et du Sud-ouest, c’est se mentir à lui-même et réitère qu’il n’y a qu’un véritable dialogue national qui peut mettre un terme à la crise anglophone.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *