Afrique Economie LA UNE panorama 14 octobre 2020 (0) (59)

Cameroun > Détournement en bande: Fame Ndongo croque 126 millions Fcfa à 28 étudiants

Partager

Ils envisagent de porter plainte à Jacques Fame Ndongo, Magloire Ondoa et Adolphe Minkoa She en raison de la suspension du doctorat professionnel.

Dans sa correspondance du 14 février 2020 adressée au Recteur Minkoa She de Yaoundé I, le Ministre de l’Enseignement Supérieur Fame Ndongo a décidé de la suspension du doctorat professionnel. L’instruction ministérielle a été respectée à la lettre. Cela a causé un préjudice financier de 126 millions Fcfa à 28 étudiants. Ils avouent avoir été escroqués et demandent réparation.
Les étudiants sont prêts à saisir la justice.

Leur formation était étalée sur la période allant de 2015 à 2018. Selon Joseph Claude Ateba (porte-parole du Collectif des 28 étudiants) il était question de servir des sommations à Fame Ndongo, Magloire Ondoa et Minkoa She, le lundi 12 octobre 2020. En cas de résistance, cette action devait être suivie d’une citation directe.

Au cours de sa session qui s’est déroulée au Bénin du 26 au 30 mai 2019, le Conseil des Ministres du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (Cames) a clos le débat sur le doctorat professionnel. Le Comité Consultatif Général (Ccg) a dit que le doctorat professionnel ne doit pas exister, dans l’espace Cames parce que le système Licence-Master-Doctorat (Lmd) est en vigueur.

Le Ccg a demandé se conformer aux us et coutumes académiques de cet espace. On apprend que la décision du Cames, ne s’applique qu’aux chercheurs camerounais désirant une agrégation Cames. Le Cames n’a pas le pouvoir décisionnel sur les cycles de formation au Cameroun. C’est le Comité Consultatif des Institutions Universitaires (Cciu) qui a le pouvoir de décider.
Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *