Afrique LA UNE Politique panorama 22 septembre 2020 (0) (39)

Cameroun > Droits de l’Homme: Respondere Advocatus dépose plainte contre le régime de Biya 

Partager

L’association basée en France accuse X et les autorités camerounaises, de tortures ainsi que de traitements inhumains et dégradants.

Dans sa plainte déposée à Paris, le Réseau Respondere Advocatus fait allusion à la mutinerie du 22 juillet à la Prison Centrale de Yaoundé et aux manifestations du 26 janvier et 1er juin organisées par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto. Respondere Advocatus soutient que pendant ou après ces événements, des citoyens camerounais ont subi des tortures et des traitements inhumains et dégradants.

Plusieurs individus ont été cités dans la plainte à savoir les autorités nationales, régionales, militaires notamment des personnes soupçonnées d’avoir commis directement ces actes, mais aussi leurs supérieurs hiérarchiques. Selon Me Amédée Dimitri Touko, Secrétaire Général de l’association, le régime de Yaoundé utilise la force, l’armée, la police pour réprimer toute expression démocratique.

Le Réseau Respondere Advocatus a exploité les conclusions des organisations comme Amnesty International et Human Rights Watch. Il affirme détenir des photos et vidéos. L’association qui a vu le jour en France a décidé de porter plainte à Paris, comme la loi le permet. Ses membres espèrent que les autorités françaises se pencheront sur ce dossier afin que les coupables soient punis.
Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *