LA UNE Opinion Politique panorama 3 juillet 2020 (0) (56)

Cameroun > Éclairage: Me. Désiré Sikati remet Joseph Antoine Bell à sa place

Partager

Joseph Antoine Bell, attention la politique n’est pas facile encore moins obligatoire si ça te dépasse il faut laisser.

Notre ancien golier a déclaré que : ” l’alternance n’est pas obligatoire “. parce que ” en l’état actuel des lois en vigueur au cameroun l’alternance au sommet n’est pas une obligation “.
Poussant le bouchon plus loin, Bell prétend que celui qui muni de son passeport étranger se présente aux frontières camerounaises avec sa guitare faisant office de visa est un” idiot”.

En fait sans le dire explicitement , Joseph Antoine Bell considérerait que Richard Bona le célèbre artiste musicien, auteur compositeur de renommée internationale est un “idiot “.

Mais en fait c’est quoi un idiot ?

Deleuze disait “l’idiot s’étonne devant les choses toutes simples comme l’existence d’un arbre. Nous avons des réponses bien sûr, mais l’idiot, lui n’en a pas “.

En se fiant à cette définition , on peut aisément déduire que l’idiot c’est par exemple celui qui ne sait pas que c’est le peuple et non la loi qui decide de l’alternance.

L’idiot c’est aussi celui qui dit une chose et son contraire sans même s’en rendre compte.

Exemple : En 2015 Joseph Owona alors président du Comité de Normalisation de la Fecafoot rejette la candidature de Bell à la présidence de la Fecafoot pour défaut entre autres d’un extrait de casier judiciaire, etc…comme exigé par le Code électoral de la Fecafoot.

En guise de réaction Joseph Antoine Bell a prétendu que du simple fait de son passé glorieux de footballeur, il n’avait même pas besoin de se conformer au Code électoral pour candidater. En d’autres termes, la loi ne suffit pas.

Me. Désiré Sikati, Avocat au barreau du Cameroun

Or aujourd’hui Bell dit en ce qui concerne l’alternance au sommet de l’Etat du Cameroun que tout se limite à la loi. En d’autres termes, la légitimité et la voix du peuple ne comptent pas.

Les contradictions de notre compatriote peuvent faire l’objet d’une thèse de doctorat ; mais je préfère m’arrêter ici pour ne pas fatiguer les lecteurs .

A la fin qui est donc l’idiot ?

Me Désiré Sikati


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *