LA UNE panorama 27 avril 2020 (0) (350)

Cameroun > Imposture: Paul Atanga Nji persiste et signe

Partager

Paul Atanga Nji a officiellement saisi l’opérateur pour la clôture du compte Oranga Money ouvert par le Mrc. Le compte en question recevait des dons dans le cadre de l’initiative “Survie Cameroun Survival Initiative“.

« J’ai l’honneur de vous demander de procéder sans tarder, à la clôture du compte (Orange Money) ouvert par l’association illégale dénommée “Survie Cameroun Survival Initiative“ en vue de collecter de l’épargne publique, prétendument destinée à la lutte contre le Covid-19, sans l’autorisation préalable du Minat », écrit Paul Atanga Nji.

Dans sa lettre, le ministre de l’Administration territoriale rappelle les dispositions de la loi qui fondent son action. Paul Atanga Nji explique que le Minat assure la tutelle des partis politiques et des associations. Cependant, le Minat « n’a pas connaissance de l’existence d’une association dénommée “Survie Cameroun Survival Initiative“ dans ses registres“.

Aussi, il rappelle les lois et règlement qui s’imposent aux partis politiques et aux initiateurs d’une collecte de fonds. Dans son courrier n’a pas manqué de faire un peu dans la menace. Paul Atanga Nji écrit à l’intention d’Orange Cameroun que sa responsabilité pourrait être engagée dans cette « activité illégale ».
« Par ailleurs, je relève à votre attention qu’en maintenant actif ledit compte, vous êtes susceptible d’être considéré comme co-auteur ou complice de cette activité illégale. Au regard de ce qui précède, je vous saurai gré de clôturer ce compte et de geler les fonds qui s’y trouvent en attendant l’aboutissement des enquêtes déjà ouvertes », a indiqué Paul Atanga Nji.

Le président du Mrc a lancé l’initiative “Survie Cameroun Survival Initiative“ pour la lutte contre le Covid-19. Une collecte de fonds est ainsi engagée et les montants devront servir à lutter contre le coronavirus.

Dans un communiqué en date du 7 avril 2020, Paul Atanga Nji avait qualifié l’initiative d’illégale. Il avait par ailleurs demandé son arrêt et la clôture des comptes. Cette injonction, Maurice Kamto y répondra quelques jours plus tard en annonçant la poursuite des opérations.

Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *