Afrique LA UNE Politique panorama 5 juillet 2020 (0) (56)

Cameroun > Incidents de l’hôtel Intercontinental: Paul et Chantal Biya interdits de visite privée à l’Etranger.

Partager

5 juillet 2019 – 5 juillet 2020, il y a un an que le couple présidentiel camerounais n’est pas sorti du pays pour un séjour privé. Une grande première ! Depuis douze mois, l’on n’a plus lu les communiqués du Cabinet civil de la présidence de la République sur les voyages privés du Chef de l’Etat à l’étranger.

« Le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, a quitté Yaoundé ce dimanche 23 juin 2019 en fin de matinée, en compagnie de Son Epouse, Madame Chantal Biya, pour un court séjour privé en Europe ».

C’était le dernier communiqué officiel publié par le Cabinet civil.

Ce dernier voyage avait été perturbé par les membres de la Brigade anti-sardinards (Bas), un groupe des camerounais de la diaspora, pourfendeurs du Régime de Yaoundé. « Alors que le pays s’écroule dans un abime sans fond, le dictateur est venu en Suisse avec son épouse budgétivore et sa basse-cour pléthorique pour dilapider l’argent des Camerounais pour leurs plaisirs et leurs soins médicaux » avait dénoncé la Bas avant de monter à l’assaut de l’hôtel Intercontinental de Genève où séjournait le couple présidentiel.

Au bout des manifestations et incidents à répétition, les autorités suisses avaient encouragé Paul et Chantal Biya à quitter la suisse. Se réjouissant de cette issue, la Bas avait mis en garde le couple présidentiel contre un autre séjour en Occident.

Est-ce que c’est à cause de cette menace que le Chef de l’Etat camerounais ne voyage plus dans le cadre des séjours privés ?

« Possible, mais, il ne faut pas oublier que la Covid-19 a fait avorter son séjour au sommet de Bordeaux ” Afrique-France” (où je suis en week-end) en juin 2020… Donc, je ne crois pas que les événements de Genève soient forcement liés à l’interruption de ses voyages à l’étranger. »

a tenté d’expliquer Allain Jules Menye, grande figure de la diaspora camerounaise en France, partisan de l’homme du Renouveau au pouvoir depuis 38 ans.

« Personne dans le monde entier ne peut empêcher un chef d’État de surcroît son excellence Paul Biya de séjourner dans un pays tiers, je dis personne si ça fait un an qu’il n’a pas voyagé je ne suis pas certes dans le sérail il a ses raisons mais surtout pas à cause de ses apprentis sorciers »

a répondu Edmond Sob Ndata, un autre fervent partisan de Paul Biya.

Si la dernière visite privée remonte à un an, le Président de la République s’est rendu cependant en France, précisément à Lyon en octobre 2019 et à Paris en novembre 2019 à l’invitation du président Emmanuel Macron pour des visites de travail.

Adeline Atangana, Avec Cameroun Info


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *