Home Politique Afrique Cameroun > Justice: la liberté provisoire refusée à Alain Fogue et Bibou Nissack
Afrique - Politique - 2 semaines ago

Cameroun > Justice: la liberté provisoire refusée à Alain Fogue et Bibou Nissack

Leur demande de relaxe a été rejetée par la Cour d’Appel du Centre ce 12 janvier 2021.

Alain Fogue, le Trésorier national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), Olivier Bibou Nissack, le conseiller et porte-parole du président du même parti et 20 autres de leurs camarades vont rester en prison. C’est ce qui ressort de l’audience en habeas corpus, tenue mardi matin à la Cour d’Appel du Centre à Yaoundé.

Le vice-président de la Cour d’Appel, statuant comme juge d’habeas corpus, a déclaré irrecevables les 22 requêtes en appel qu’il avait la charge de connaître, estimant qu’elles étaient mal dirigées, pour avoir été adressées à monsieur le président de la Chambre de Contrôle de l’instruction comme indiqué à l’article 274.

indique Me Hippolyte Meli, en charge de la défense des prévenus

Le juge de l’habeas corpus a estimé que la demande de remise en liberté aurait dû être adressée au président de la Cour d’Appel.

Nous réfutons cette lecture qui ne repose pas sur un texte quelconque.

réagit Me Meli

Pour mémoire, plusieurs dizaines de militants du MRC avaient été arrêtés dans le cadre des marches du 22 septembre 2020, initiées par leur leader Maurice Kamto. Certains parmi eux, dont Alain Fogue et Bibou Nissack, ont été placés sous mandat de détention provisoire à la prison de Yaoundé-Kondengui le 4 novembre.

Dans une lettre de dénonciation, datant du 22 décembre 2020 et adressée au procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance du Mfoundi et le commissaire du gouvernement près le Tribunal Militaire de Yaoundé, M. Fogue a pointé les violations de ses droits ainsi que ceux de ses camarades arrêtés dans le cadre de la même affaire.

Arlette Akoumou Nga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

France > Covid-19: L’enquête de la Cjr pourrait parasiter la présidentielle

Fait inédit pour la Cour de justice de la République (Cjr), les décisions de ses magistrat…