Afrique LA UNE Politique panorama 27 janvier 2020 (0) (1966)

Cameroun > Législatives/Municipales 2020 > Message de Campagne: Par Komidor Njimoluh Hamidou

Partager

Le *R.D.P.C.* sollicite votre vote chers parents, sœurs et frères du *NOUN*. Notre *NOUN* est devenu le parent pauvre, très pauvre du grand Ouest-Cameroun. Notre NOUN jadis la réussite de l’Afrique et la perle du Cameroun.
Nous sommes pauvres dans le *NOUN*, nous sommes pauvres à *FOUMBAN*, ville symbole de notre identité.
Nous sommes pauvres à *FOUMBOT*, la terre noire nourricière du Cameroun. Nous sommes pauvres à *MALATOUEN*, à *MAGBA*, à *MASSANGAM*, à *KOUOPTAMO*, à *BANGOURAIN*, à *NJIMOM*, ces grandes métropoles jadis autosuffisantes par leurs activités agricoles, piscicoles, forestières et le dynamisme des femmes et des hommes de ces villes à nos cœurs attachées. Même à *KOUTABA* nous sommes pauvres, pourtant ville jadis des pèlerins qui partaient et revenaient à la conquête des lieux saints, ville des gens de voyages aux destinations multiples qui descendaient du ciel avec des promesses de développement pour le *NOUN*.

*Votez pour le R.D.P.C. !*
Nous avons le secret pour réduire la pauvreté dans le *NOUN*.
Á l’origine était le *MAL* qui nous a frappés, le *MAL* qui s’est abattu sur les enfants, Hommes et Femmes du *NOUN*. Et la zizanie s’est installée pendant plus de 25 ans dans le *NOUN*. Et le *MAL* s’est organisé en parti de mensonge, de la tromperie, de la duperie, de l’escroquerie matérielle.
Et depuis le *NOUN* a perdu ses repères et son sens de la réalité du juste et du vrai.
Le *MAL* a trompé la jeunesse en travestissant l’histoire du *NOUN*.
L’histoire du *NOUN* est la perle de l’histoire de notre pays.
Le *MAL* a détourné la jeunesse de ses modèles naturels de travail et du progrès. Et le *MAL* a indiqué le mauvais chemin qui ne pouvait mener à la source de développement et du progrès.
Le *MAL* a fait de la feymania pour détruire les femmes et hommes d’affaires qui montaient, réussissaient et faisaient la fierté du *NOUN*, avec de faux espoirs. Et le *MAL* n’a jamais atteint le sommet de la République pour remplir ses promesses.
*Combattre la pauvreté :*
C’est de nous retrouver en grande famille *BAMOUN* comme nous l’avons toujours été, dans la solidarité et la volonté de travailler ensemble.
C’est conjuguer nos efforts pour sortir du marasme économique et construire notre progrès.

*Le R.D.P.C. peut !*
C’est le Parti qui a de l’entregent. Nous sommes plus proches que d’autres de l’arbre qui donne des fruits. Nous serons plus écoutés que d’autres là où il faut négocier les intérêts du *NOUN* :
➢Les infrastructures dans le *NOUN*, les voiries urbaines à *FOUMBAN*, la noble ville de nos aïeux et dans les villes métropoles du *NOUN*.
L’accès aux écoles de formation, la dotation de nos cités d’écoles modernes, des structures de santé de proximité, des marchés modernes, des centres sportifs, des centres et foyers de jeunesse, d’animation, de formation aux petits métiers…

*Le R.D.P.C. peut !*

Et nos principales villes seront jumelées à de grandes métropoles pour faciliter leurs ouvertures à des modèles de développement social, économique et culturel.

*Le R.D.P.C. peut !*
Et donnera la possibilité à la ville de *FOUMBAN* de sortir de l’obscurité et de l’obscurantisme, d’utiliser le cours du fleuve *SHI* pour donner l’électricité à tous. L’eau potable coulera à gogo à FOUMBAN et ses alentours.
*FOUMBAN* sera doté d’un marché moderne, des centres de distribution des biens et services, et le Foumbanais et la Foumbanaise réapprendront à vivre ensemble dans le progrès et l’espérance des lendemains meilleurs, sans querelles des familles, sans mensonge, sans zizanie.

*Avec l’entregent du R.D.P.C.,*
Nous trouverons ensemble les solutions pour stopper les érosions qui détruisent nos quartiers.
Nous engagerons les combats avec succès en faveur d’un environnement propre, sain et prometteur.

*Le R.D.P.C. peut !*
Parce que c’est la garantie, et le *NOUN* nouveau trouvera toujours des accès pour avoir les portes de l’emploi à notre jeunesse, pour trouver les solutions de l’amélioration de notre condition d’existence.
Le *R.D.P.C.*, le pacte de la proximité locale va bâtir avec nous le *NOUN* nouveau, le *NOUN* moderne, le *NOUN* de nos rêves.
Le *R.D.P.C.* de proximité locale, notre pacte pour le rassemblement de nos solidarités, de nos fraternités, de nos espoirs pour un *NOUN* régional et rayonnant.
Oui, nous nous engageons avec vous dans la bonne négociation, avec chance de réussite, pour l’avènement de notre région du *NOUN*.

*Voter pour l’équipe R.D.P.C. c’est voter pour le développement durable du NOUN, c’est voter pour le progrès, la concorde et l’espérance.*


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *