Afrique LA UNE Politique panorama 28 janvier 2020 (0) (949)

Cameroun > Législatives/Municipales 2020: Niat Njifendji Marcel de retour à Yaoundé

Partager

C’est certainement la première surprise du landerneau politique de la nouvelle année. Beacoup l’ont annoncé pour mort vers la fin de l’année 2019 pourtant le président du Sénat se faisait soigner dans un hôpital en plein cœur de la capitale française. Son absence lors de la dernière session de plein de droit de l’Assemblée nationale et du Sénat doublée de son absence lors de la session extraordinaire convoquée par le président de la République, rendait tout le monde inquiet quant à l’état de santé de l’ancien maire de Bangangté puisque lesdites sessions étaient toujours présidées par le vice-président du Sénat. Son retour au bercail vient ainsi dissiper tous les doutes sur son état de santé.

Arrivé à Nsimalen visiblement très requinqué par rapport au jour de son évacuation pour Paris, Niat Njifendji Marcel foule à nouveau le territoire national juste quelques jours après l’ouverture de la campagne électorale des législatives et des municipales du 09 février prochain. Ce qui veut dire que son retour n’est pas anodin. Le président du Sénat est très certainement revenu pour réaffirmer son soutien au président de la République, président national du Rdpc et confirmer son engagement à continuer à mobiliser et à remobiliser les troupes pour que le Rdpc ait toujours la majorité des sièges tant à l’Assemblée nationale que dans les mairies sur l’ensemble du territoire national.

Cet effort ne surprendrait alors personne parce que l’on se souvient encore que même étant très malade, ne parvenant pas à se tenir debout et à marcher sans soutien d’une personne, ce thuriféraire de Paul Biya, s’est levé de son lit d’hôpital le 07 octobre 2018 pour aller glisser le bulletin de vote de son candidat à la présidentielle dans l’urne. Sa présence donc au Cameroun en ce moment précis malgré sa convalescence, est donc le remake du 07 octobre 2018. C’est-à-dire soutenir le Rdpc jusqu’à la gare.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *