Afrique LA UNE Politique panorama 3 avril 2020 (0) (507)

Cameroun > Législatives partielles 2020: Le Sdf invalive ces élections et dénonce de graves irrégularités

Partager

Le Sdf condamne de graves irrégularités survenues avant, pendant et après les législatives partielles tenues le 22 mars 2020 dans les 11 circonscriptions électorales du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Joshua Osih dénonce le fait que le gouvernement n’a pas pris en compte la sécurisation des bureaux des bureaux de vote et des acteurs du parti, dont le député Joseph Mbah Ndam, dont le cortège a été attaqué le 20 mars dernier.
Le Sdf constate, dans la même veine, qu’aucune des 13 mesures de lutte anti- covid-19 n’a été respectée le 22 mars dernier lors du déroulement du scrutin. Le 1er Vice-president national du Sdf soutient donc que le gouvernement camerounais a jeté en pâture les compatriotes face à cette pandémie.

L’honorable Joseph Mbah Ndam est l’un des députés du Sdf à avoir été victime d’une attaque des forces séparatistes lors de son voyage le 20 mars 2020 dans son fief électoral à Batibo. Pour cet élu du peuple, il n’y a pas eu élections partielles dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest le 22 mars dernier. Écoutons l’intégralité de l’entretien entre Dimitri Amba, Serge Aimé Bikoi et Joseph Mbah Ndam. Le député sortant du Sdf revient sur les circonstances du déroulement de ce drame.

 


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *