Afrique LA UNE Société panorama 23 janvier 2020 (0) (4413)

Cameroun > Lycée bilingue d’Ayos: Le sous-préfet moleste un professeur devant ses élèves.

Partager

C’est un autre scandale qui a eu lieu en milieu scolaire. Alors que la communauté éducative et les enaeignants en particulier pleurent encore la perte de leur collègue, Maurice Tchakounte, prof de Maths au lycée classique de Nkolbisson qui a été poignardé à mort par son élève, voici qu’un autre professeur a été cette fois ci la proie et la victime de la colère viscérale d’un administrateur civil.

En effet, selon les témoignages reçus par un témoin oculaire, le Sous-Prefet d’Ayos (une femme) en compagnie des éléments de la brigade de ladite localité sont entrés dans cet établissement sans aviser ni le proviseur, ni les autres responsables de cet établissement pour contrôler les élèves. “Arrivés en Tle, ils trouvent le prof de Philosophie, celui ci refuse de les admettre dans la salle, car les élèves composaient. C’est ainsi que la dame demande au professeur de sortir de la salle avec tout le mépris et l’arrogance du monde et ce, devant les apprenants, ce que celui ci a refusé et avec raison. La Sous-préfet décide donc de cravater le professeur dans sa salle devant ses élèves, puis le met en garde à vue”, relate notre source. Ensuite ” il a été brutalisé par les éléments de la brigade qui accompagnaient le sous-préfet. Les élèves se sont révoltés. Le préfet est descendu sur les lieux. Et pour le moment, le professeur se trouve dans les géôles de la gendarmerie pendant que les élèves manifestent leur mécontentement à l’esplanade”. Un scandale de trop dont la victime est encore un enseignant. Situation qui a poussé notre source à dire que “cette dame mérite d’être relevé de ses fonctions”.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *