Afrique LA UNE Politique panorama 24 février 2020 (0) (709)

Cameroun > Manipulation: Des pseudos patriotes manifestent devant l’ambassade de France.

Partager

L’ambiance était plutôt inhabituelle ce matin au quartier Olezoa, où se trouve la représentation diplomatique de la France au Cameroun. Pour cause, des jeunes individus, des Nanga Boko (enfants de rue), pour l’eesentiel payés à 1500Fcfa chacun soit 2 euro. Ils se revendiquent d’être des patriotes, et disent ne pas apprécier les propos tenus par Emmanuel Macron le 22 février 2020 à Paris, répondant à une question posée par un activiste camerounais de la Brigade anti sardinard (Bas), Abdoulaye Thiam alias Calibri Calibro.

Baptisée “mouvement anti Macron”, la manifestation de ces derniers est intervenue juste après que le gouvernement, par la voix de son ministre de la Communication, René Sadi, ait condamné l’attitude de Calibri Calibro tout en esquivant les déclarations faites par le président français.

En effet, cet activiste a interpellé le présisent Macron lors du salon international de l’Agriculture à Paris pour lui faire part de la situation sécuritaire qui prévaut dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest tout en lui demandant de faire quelque chose pour stopper la saignée et manœuvrer pour obtenir la libération des membres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), qui selon lui, ont été arrêtés et incarcérés injustement. Après avoir écouté attentivement l’activiste, le président Emmanuel Macron l’a rassuré que comme il avait mis la pression sur Paul Biya pour qu’il libère Maurice Kamto et Cie, il le fera aussi pour les autres personnes encore incarcérées et a promis de continuer à mettre la pression sur le président de la République du Cameroun pour qu’il résolve dans les brefs délais la crise ambiante dans le Noso.

N’ayant donc pas apprécié la manière et le ton avec lesquelles le président français a parlé du chef de l’Etat camerounais, les jeunes camerounais en majorité des étudiants et des enfants de la rue payés à 2 euros chacun, ont décidé de manifester pour exiger une demande d’excuse de la part du président de la République française. Vont-ils obtenir gain de cause? Just wait!


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *