LA UNE Opinion Société panorama 13 juillet 2020 (0) (45)

Cameroun > Mouvement 10 millions de nordistes : Vigilance Vigilance

Partager

Depuis quelques jours, Guibai Gaitama, Directeur de la Publication du journal « L’œil du Sahel » et fils du septentrion, a annoncé la mise sur pied d’une organisation dénommée : « Mouvement 10 millions de Nordistes. »

Selon son promoteur, ce mouvement vise à promouvoir et à défendre les intérêts du Grand Nord dans un esprit républicain. « Il est impérieux que chaque nordiste en fasse la promotion pour une appropriation collective de notre poids au Cameroun », ajoute –t-il.
Les trois (03) régions septentrionales que sont : l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord, sont confrontées comme la plupart des sept (07) autres régions du pays aux problèmes de pauvreté et de développement ; mais avec chacune ses particularités.

Il n’est pas à priori anormal que des groupes de pression y compris à caractère régionaliste ou identitaire voient le jour pour influencer des décisions prises par des dirigeants politiques dans une démocratie.
Aux Etats-Unis d’Amérique par exemple, il existe le Lobby juif ou encore le Congressionnal Black Caucus ou le Caucus Noir du Congrès.
Cependant le Mouvement 10 millions de Nordistes voit le jour dans un contexte politique marqué notamment par la crise sociopolitique et sécuritaire qui secoue les deux(02) régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis bientôt quatre ans ; la crise sociopolitique née de la contestation des résultats de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 officiellement remportée par le Président sortant Paul Biya ; et surtout au moment où de nombreux observateurs de la scène politique locale pensent qu’une alternance ou un changement de personne à la tête du pays se profile à l’horizon.

Au regard du poids démographique des régions septentrionales évalué à un peu plus de 30% de la population totale du Cameroun, le Mouvement 10 millions de Nordistes entend bien voir le Grand Nord peser davantage sur le cours de l’histoire.
Evidemment, cette organisation ne fait pas l’unanimité même au sein des filles et fils des trois(03) régions qui appartiennent à plusieurs ethnies et religions différentes et qui craignent une instrumentalisation de leurs problèmes par le, ou les initiateurs du Mouvement 10 millions de Nordistes à des fins personnelles inavouées.

De manière plus large, d’autres Camerounais y perçoivent un instrument « de chantage politique » dans un environnement marqué par la montée du tribalisme et autres replis identitaires exacerbés.
Dans le passé, certains acteurs porteurs des revendications des populations du Grand Nord à travers des mémorandums, ont été récompensés par des postes ministériels sans pour autant que les doléances des populations portées à l’attention du pouvoir soient satisfaites ; d’où la méfiance des uns et des autres.

Quoi qu’il en soit, on attendra de voir le déploiement du Mouvement 10 Millions de Nordistes qui se veut d’ailleurs apolitique dans les jours à venir et quelque soit ses moyens d’actions : lobbying, déclarations, pétitions ou manifestations, pour être clairement fixé sur ses réelles intentions.
En attendant, la vigilance s’impose.

Eric Boniface Tchoukeu


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *