Afrique LA UNE Politique panorama 14 juin 2020 (0) (35)

Cameroun > Opération épervier: Bal de libérations stratégiques

Partager

“Selon nos informations, l’ancien Premier ministre Ephraïm Inoni, 72 ans, vit ainsi en toute liberté dans le 16e arrondissement de Paris.

« Chief » Inoni y est logé dans un petit appartement meublé par le gouvernement camerounais, qu’il a dirigé de 2004 à 2009. S’il semble mieux se porter, un retour au Cameroun – et en prison – n’est pas envisagé.
Tout porte en effet à croire que cet ex-dignitaire va prolonger son séjour en France. Il avait été gravement brûlé le 22 juillet 2019 par des codétenus qui s’étaient mutinés à la prison centrale de Kondengui, où il purgeait une peine de vingt ans d’emprisonnement pour détournement de deniers publics. Laissé pour mort, Ephraïm Inoni avait d’abord été soigné à l’hôpital central de Yaoundé avant que Paul Biya autorise, en octobre 2019, son évacuation en France.
Arrêté en avril 2012 et accusé de « malversations financières » à hauteur de 1,7 milliard de Fcfa (2,6 millions d’euros) dans le cadre d’une transaction pour le compte de l’ex-compagnie Cameroon Airlines (Camair), il avait été condamné au début de septembre 2013.”

https://www.jeuneafrique.com/999082/societe/cameroun-les-exiles-de-loperation-epervier/

Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *