LA UNE Opinion Politique panorama 12 juillet 2020 (0) (45)

Cameroun > Opposants et opposition: Une si éloquente supercherie sociale et politique qui plombe le destin de l’Afrique

Partager

Etre libre, prôner la liberté et la justice c’est bien, mais pratiquer la liberté, s’engager concrètement le terrain pour la cause des personnes qui en sont privées et en faire une œuvre publique partagée et une profession de foi, c’est encore mieux.

Il est trop facile de s’exciter pour se présenter en opposant, mais il est plus difficile de porter effectivement secours à ceux qui souffrent, à ceux qui quémandent un peu de solidarité, de compassion, d’aide, de justice et de soutien et cherchent désespéramment quelqu’un pour porter leurs voix étouffées et inaudibles.

L’opposition c’est quoi finalement ? Entre les cris de désespoir sans réponse des nécessiteux, et les ambitions personnelles justes vouées à conquérir et à jouir des privilèges du même pouvoir que l’on déclare combattre, à régler des comptes personnels et à assouvir des instincts cruels de vengeance qui divisent la société et le pays, où se situent-Ils donc concrètement sur le terrain ?

On ne soigne pas une plaie en enfonçant du fer chauffé dans la plaie, et on ne met pas fin à une fracture, en cultivant explicitement ou implicitement de nouvelles fractures encore plus graves.
Le drame permanent de toute l’Afrique c’est cela, la malhonnêteté congénitale des élites chroniquement égoïstes qui cherchent le pouvoir pour eux-mêmes et jamais dans l’intérêt du peuple, et qui se pavoisent avec le titre d’opposant.

Shanda Tonme


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *