Afrique Culture LA UNE panorama 16 octobre 2020 (0) (101)

Cameroun > Patrimoines culturels: Bidoung Kwaptt veut absolument sauver la Sonacam

Partager

Au cours d’une réunion tenue le 15 octobre dernier, le ministre des Arts et de la culture a rappelé aux déléguées régionaux la mission qui est la leur concernant la future assemblée générale de la Sonacam.

Après la 1ère réunion du ministre des Arts et de la culture avec les délégués régionaux de son département ministériel, des nouveaux défis se sont dressés sur le chemin du rayonnement de la culture camerounaise dans sa globalité. C’est à ce titre que ces assises qui se sont tenues le 15 octobre dernier, se sont articulées autour de: la synthèse des rapports des délégués régionaux des Arts et de la culture à propos de la sensibilisation sur la loi, la riposte contre la Covid-19, l’état du personnel; les deux projets phares que sont respectivement “les routes patrimoniales” puis “à la découverte des us et coutumes dans les régions” et la contribution des délégués régionaux des Arts et de la culture à l’organisation de l’Assemblée générale de la Sonacam.

Concernant ce dernier volet, Ismael Bidoung Kpwatt a rappelé ses attentes vis-à-vis de ses collaborateurs régionaux.

Dans la perspective de l’Assemblée générale de la Sonacam prévue le 24 octobre prochain, j’attends des responsables que vous êtes, que vous vous appropriez cette activité en assurant le suivi des délégations dont vous répondrez administrativement, leur encadrement lors du regroupement et pendant le déplacement, leur orientation et leur sensibilisation sur la stratégie qui va contribuer au succès des travaux. En d’autres termes, les délégués régionaux devront assurer, en étroite collaboration avec les délégués de la Sonacam, la prise en main des artistes du début à la fin des travaux”,

a-t-il indqué dans son discours de circonstance.

Et d’ajouter

les défis qui interpellent le ministère des Arts et de la culture dans les jours à venir, sont diversifiés. Je ne doute pas un seul instant que votre dévouement, votre professionnalisme, voire votre sens du devoir consolidé par les fortes résolutions et les recommandations pertinentes qui seront retenues lors des présentes assises, permettront d’entrevoir le présent et l’avenir avec optimisme pour le meilleur développement des activités du sous-secteur Arts et culture en vue de la contribution du ministère des Arts et de la culture à l’accélération de la marche inexorable de notre pays vers l’émergence”.

Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *