LA UNE Opinion Science panorama 13 octobre 2020 (0) (155)

Cameroun > Réduction de la population mondiale: Vaccination obligatoire des enfants

Partager

Nous voyons dans des écoles à Douala New Bell, à Bafoussam, à Yaoundé Biyem Assi, … des parents refusent que leur progéniture soit vaccinée.

Des agents brutaux intiment les parents à se soumettre ; des enfants effarés ne savent plus quoi faire.
Dans des réseaux sociaux, des spécialistes occidentaux à visages découverts, à l’expertise avérée, diffusent des vidéos forts argumentés pour mettre le monde entier en garde contre des vaccins concoctés dans des laboratoires occidentaux.

Dans le même temps, des cercles obscurs des milliardaires américains et européens développent des doctrines tendancieuses pour “réduire la population mondiale”. Ils enveloppent leurs projets en utilisant des concepts incompréhensibles par le commun des mortels.

Le virus du coronavirus qu’on dit avoir été fabriqué dans le même dessein, se fait accompagner d’un vaccin dont les cobayes se trouvent en Afrique où la pandémie n’a pas encore fait autant de ravages qu’en Occident.

Au Cameroun, beaucoup de familles, grâce aux réseaux sociaux, suivent attentivement toutes ces évolutions.
Les gouvernants ont l’obligation de protéger les populations. Si ces vaccins sont aussi bienfaisants qu’on le prétend, il faut que les pouvoirs publics organisent alors une vaste campagne pour expliquer et rassurer les familles. C’est un préalable.

Xavier Messè: Journaliste Editorialiste; Dg. Humanitarian Tv

Il est inadmissible qu’on recrute des voyous sans formation, on les répand dans des écoles pour intimider, faire chanter des parents désemparés, qui ne cherchent qu’à protéger leurs enfants. Des scènes que nous vivons dans des écoles sont inacceptables dans un pays moderne. Le gouvernement doit se ressaisir et assumer ses responsabilités.

Xavier Messè


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *