Home Politique Afrique Cameroun > Remaniement ministériel : le sort de plusieurs ministres déjà scellé
Afrique - Politique - 2 semaines ago

Cameroun > Remaniement ministériel : le sort de plusieurs ministres déjà scellé

Selon Saint Eloi Bonaventure Bidoung, un acteur politique plusieurs membres de l’actuel gouvernement seront injectés de leur poste ministériel.

Attendue depuis plusieurs mois, le remaniement ministériel devrait être effectif dans les prochains jours. Selon Saint Eloi Bonaventure Bidoung, un acteur politique plusieurs membres de l’actuel gouvernement seront injectés de leur poste ministériel. Le sort serait même déjà scellé depuis de longs mois.

 Ceux des ministres actuels qui savent qu’ils n’ont plus aucune chance d’être reconduits, ou mutés, se sont résignés à attendre leur sort pour ne pas fâcher le Chef de l’Etat, car ce dernier n’aime pas le mépris. Une démission du gouvernement, avant le très prochain remaniement ministériel, peut conduire à une convocation au Tribunal Criminel Spécial (Tcs). Et, avec les casseroles qu’ils trainent dans les détournements de fonds et actes graves de corruption, il vaut mieux se tenir sagement et attendre que le sort arrive. Et le sort arrivera probablement, certainement, sûrement, inévitablement dans les très prochains jours.

a-t-il écrit le 7 janvier dernier sur sa page Facebook.

Et d’ajouter :

  Ceux des ministres qui ne l’ont pas encore fait le feront certainement au cours de cette semaine. Plusieurs ministres ont déjà dépouillé leurs bureaux des photos qui trônaient sur la table (femme, enfants, famille…) et des effets personnels. L’argent de la caisse noire et d’avance, qu’ils laissaient parfois dans le tiroir en rentrant le soir, est désormais emporté à la maison dans le grand sac que portent les gardes du corps. On ne sait jamais, puisque l’histoire de la République nous montre que certains remaniements ministériels ont été lus au journal de 20 heures, mais très souvent les week-ends.

Le courage de Maurice Kamto

Pour l’ancien militant du Rdpc, le parti au pouvoir, les ministres camerounais n’ont pas le courage de démissionner comme Maurice Kamto l’a fait à son époque. L’actuel président du MRC, ayant eu vent qu’il ne sera pas dans le gouvernement en cours de finalisation, s’était empressé de déposer sa démission pour devenir un héros, voire un martyr, ce qui est plus valorisant (comme on le voit) que l’étiquette d’ancien ministre.

Le suspense est intenable pour plusieurs membres du gouvernement. Certains ne tiennent même plus sur place :

  Il n’y a qu’à les voir à la télé, pour ceux qui osent encore sortir. Le regard vague, le sourire jaune, la mine défaite derrière le masque anti Covid-19. On comprend qu’ils ont eux-mêmes fait le décompte de leurs frasques et incuries, et y ont ajouté leur incompétence puis ont compris que la somme ne leur laissait aucune chance pour échapper au cyclone qui se rapproche. Ils ne peuvent pas démissionner, comme l’avait fait Maurice Kamto quelques jours avant un remaniement ministériel. 

analyse Saint Eloi Bonaventure Bidoung.

Joel Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Etats-uni: L’acte d’accusation contre Trump sera transmis lundi au Sénat

L’acte de mise en accusation de Donald Trump sera transmis lundi au Sénat, à qui il revien…