Pour lui, son pays est prêt pour le tournoi. “Pour le Chan 2020, le Ministre des Sports, président du Ccocan l’avait déjà martelé nous sommes prêts à abriter cette compétition que soit sur l’organisation, les conditions, la préparation des équipes et malheureusement cette pandémie est arrivée”.

En revanche, quelques réglages encore pour la Can: “On attend la fin des chantiers du Stade Olembe et tout sera prêt pour Janvier si la compétition s’y tient toujours. On n’a pas d’inquiétude du côté des travaux car ils avancent bien. Notre seule inquiétude c’est ce Covid-19″.