Afrique LA UNE Société panorama 21 août 2020 (0) (221)

Cameroun > Terrorisme: Le poseur de la bombe de Mokolo démasqué

Partager

Il s’agit d’un homme qui au moment des faits portait un tee-shirt bleu, un pantalon jean noir.

Le présumé poseur de la bombe artisanale qui a explosé au quartier Mokolo le 14 août 2020, a été filmé par les caméras des vidéos surveillance installées dans cette localité. Les images de ces caméras le montrent ayant en main le colis dans lequel se trouvait l’engin explosif; ensuite on le voit entrer dans le débit de boisson près du marché Mokolo, puis en ressortir quelques temps après les mains vides. C’est donc un véritable coup de pouce qui doit permettre aux enquêteurs d’avancer dans leurs investigations. 

Rappelons que c’est le vendredi 14 août 2020, que la bombe artisanale posé dans un débit de boisson par l’homme susmentionné a explosé. L’explosion avait causé deux blessés graves et de nombreux dégâts matériels. Heureusement, il n’y avait pas eu de perte en vie humaine. Les forces de l’ordre qui sont venues sur les lieux ont bouclé le secteur.

Depuis près de trois mois, la ville de Yaoundé enregistre quelques explosions de bombe artisanale. Et tout récemment c’est au ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative qu’une alerte a été donnée. Même si quelques temps après la thèse de l’engin explosif a été écartée pour celle d’un bipeur à l’insuline qui émettait des sons comme un minuteur. 

Serge Espoir Matomba qui a récemment réagi à cette dernière affaire a requis plus de moyen à mettre à la disposition des forces de maintien de l’ordre, pour lutter contre l’insécurité. 

Il y a quelques mois, j’attirais pourtant l’attention de ceux qui nous gouvernent sur l’urgence de redoubler de vigilance dans les contrôles sécuritaires après que trois (03) bombes artisanales ont explosé en plein Yaoundé. Cela n’est visiblement pas le cas. Le Gouvernement doit lutter contre l’insécurité. On n’attend pas de lui des discours, mais des actes. Il faut donner des moyens à nos forces de l’ordre, mais aussi les soutenir. La peur doit changer de camp et passer des honnêtes gens aux voyous”,

a écrit l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018.

Arlette Akoumou Nga, Avec Actu Cameroun


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *