Afrique LA UNE Société panorama 15 octobre 2020 (0) (146)

Cameroun > Université de Yaoundé II: les préinscriptions piétinent faute de relevé de notes

Partager

Les nouveaux bacheliers qui ont choisi cette institution académique pour poursuivre leurs études, sont pour le moment bloqués à la phase des préinscriptions parce que les relevés de notes du baccalauréat ne sont pas encore disponibles.

Conformément au calendrier académique officiel publié par le ministre de l’Enseignement supérieur, la rentrée universitaire pour le compte de l’année 2020-2021, a bel et bien lieu ce jour. Les universités publiques et les Instituts privés de l’enseignement supérieur (Ipes) rouvrent les portes de leur campus à compter de ce 15 octobre 2020. Mais les nouveaux bacheliers avant d’y avoir légitimement accès en tant qu’étudiants, doivent remplir un certain nombre de préalables.

A l’Université de Yaoundé II, Soa par exemple, avant d’être considéré comme étudiant dans cette enseigne académique les nouveaux titulaires du baccalauréat où ceux qui y vont pour la toute première fois, doivent franchir l’étape des préinscriptions. C’est à ce titre que le 24 septembre 2020, le recteur de l’Université de Yaoundé II a publié le programme des activités académiques de l’institution dont il a la charge. Il en ressortait que les opérations de préinscription et d’inscription académique et administrative des nouveaux étudiants avec paiement de la première tranche des droits universitaires doivent se tenir du 07 octobre au 06 novembre 2020.

Partis de plusieurs villes du pays pour se soumettre à cette exigence procédurale afin d’obtenir un matricule avant le début effectif des cours, plusieurs bacheliers n’ont malheureusement pas encore achevé leurs préinscriptions parce qu’ils ne sont pas encore en possession de leur relevé de notes qui est un document indispensable pour la composition de leurs dossiers.

Quand j’ai vu le communiqué du recteur sur les réseaux sociaux, je me suis immédiatement dit qu’il fallait absolument que je parte me préinscrire le plus tôt possible pour éviter d’être hors délai. Et comme je n’avais pas encore de relevé de notes de mon baccalauréat, j’ai fait certifier mon bordereau de réussite. Mais arrivé à Soa, on m’a enregistré en ligne et on m’a dit qu’il me faut absolument le relevé pour poursuivre les préinscriptions”,

a révélé un bachelier sous couvert d’anonymat en provenance de Bamenda.

Et il n’est pas le seul à être dans cette situation.

Je suis obligée de partir chercher mon relevé avant de venir achever ma préinscription. Sans ça, on ne peut pas continuer la procédure”,

a déclaré une autre bachelière, venue de Bafoussam.

Office du baccalauréat du Cameroun

Pour l’instant, ces étudiants ne peuvent donc pas logiquement commencer les cours aujourd’hui comme le prévoit le calendrier académique. Car nombreux sont rentrés dans leur ville d’origine chercher leurs relevés de notes qui, jusqu’à présent, ne sont pas encore disponibles. Mais à l’Office du baccalauréat du Cameroun, un cadre fait savoir qu’ils ont déjà été acheminés dans les différentes régions.

Les relevés sont déjà décentralisés. Au plus tard demain vendredi, ça sera déjà disponible dans les différents sous-centres d’examen. Donc chaque responsable d’établissement scolaire ira retirer pour ses élèves et leur distribuer par la suite”,

révèle-t-il sous anonymat.

A l’université de Yaoundé II, les anciens étudiants chargés de gérer gratuitement les procédures de préinscriptions et d’inscriptions de ces nouveaux bacheliers, font savoir

qu’étant donné que la procédure de préinscription vient tout juste de commencer et compte tenu du fait que les relevés de notes ne sont pas encore sortis, l’administration prendra des mesures adéquates”. Par conséquent, ils invitent leurs cadets à “ne pas être inquiets”.

Une situation qui aurait certainement pu être évitée s’il y avait une coordination entre le ministre des Enseignements secondaires et celui de l’Enseignement supérieur. Afin que ce dernier, avant de programmer la rentrée académique, se rassure d’abord chez son collègue que les relevés de notes sont déjà disponibles pour que les bacheliers puissent se préinscrire à temps dans les universités.

Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *