LA UNE Opinion Société panorama 31 mars 2020 (0) (1810)

Cameroun > Usurpation de titre: Il n’existe pas de Grand prince Njoya au sultanat Bamoun

Partager

Les abonnés de Facebook ont dû suivre, médusés, comme moi, l’une des dernières sorties d’un père et frère qui se présente régulièrement comme ” le grand prince Bamoun Njoya”. C’est ça même ! Cette sortie hallucinante amène à faire deux ou trois précisions pas inutiles :

Dans les us et coutumes Bamoun et dans le protocole du palais des rois Bamoun, il n’existe pas de titre “Grand prince”. Celui-là qui se présente pompeusement comme tel, est le seul à savoir dans quel royaume il a été élevé a ce grade. Pas chez les Bamoun en tout cas. Même s’il porte le nom “NJOYA”, il n’a ni l’épaisseur intellectuelle ni la sagesse légendaire de ce 17e roi de la Dynastie de Nchare Yen. Du reste, ce patronyme devenu un patrimoine chez les Bamoun, ne confère nullement le statut de prince.

Ce fameux “prince”, parti du Cameroun depuis une trentaine d’années, a connu de sérieuses démêlés judiciaires. Ce qui a considérablement affaibli sa lucidité et son sens de la responsabilité. D’ailleurs, bien que libéré de prison, il porte un bracelet électronique qui limite ses déplacements et le met en permanence sous contrôle.

Ses déclarations, décousues et infondées, sont le fruit de son imagination peu féconde. Jamais celui d’une quelconque proximité qu’il dit tout le temps entretenir avec le sultan roi des Bamoun, Fon Ibrahim Mbombo Njoya. Car, il s’agit fatalement des élucubrations d’un déséquilibré mental !


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *