Afrique LA UNE Sport panorama 28 août 2020 (0) (228)

Côte d’Ivoire: la Fifa demande l’arrêt du processus électoral à la Fif

Partager

La course à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif) connaît un nouvel épisode, après l’éviction de Drogba jeudi. Selon Radio France internationale (Rfi), la Fifa y a mis son grain de sel.

Quelques heures après le rejet de la candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fif, la Fifa a demandé l’arrêt immédiat du processus électoral dont le scrutin est prévu le 5 septembre prochain et ce, jusqu’à nouvel ordre, renseigne Rfi.

La Fifa pointerait du doigt le climat délétère de la dernière assemblée de la Commission électorale qui n’aurait pas eu l’occasion de reprendre les travaux en toute quiétude. Elle s’était terminée avec la démission du président de la Commission, l’ancien ministre des Sports René Diby.

Rappelons que la Fifa avait déjà annulé la semaine dernière une décision de la FIF qui suspendait la Commission électorale.

Jeudi 27 août, la Commission électorale a rejeté la candidature de Didier Drogba. Le dossier de Drogba présente bien trois clubs dont le célèbre Africa Sport, mais ce soutien n’a pas été validé parce que donné par son vice-président et non le président qui a offert son soutien au président de la Ligue Sory Diabaté (qui a reçu le soutien de 6 clubs de D1).

Même constat pour les groupements d’intérêt. Chaque candidat devait obtenir le parrainage d’au moins un des 5 groupes. Le dossier de Didier Drogaba mentionne le soutien de l’Association des arbitres (Amaf) mais là encore « le parrainage » a été l’œuvre d’une personne

qui n’a pas qualité pour engager juridiquement l’Amaf“,

selon la Commission électorale.

Sandra Embollo


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *