Home Politique Amerique Etats-Unis > Contrôle du Sénat américain: Les démocrates s’imposent en Géorgie
Amerique - Une - 2 semaines ago

Etats-Unis > Contrôle du Sénat américain: Les démocrates s’imposent en Géorgie

Les démocrates se sont assurés mercredi du contrôle du Sénat américain après la victoire de Jon Ossoff dans la deuxième sénatoriale cruciale de Géorgie face au républicain David Perdue, selon les chaînes Abc, Cbs et Nbc. Le président élu Joe Biden dispose désormais de tous les leviers du pouvoir à Washington. 

Le Parti démocrate a remporté les deux sièges en jeu mardi 5 janvier en Géorgie pour le Sénat américain prenant de fait le contrôle de la chambre haute du Congrès des Etats-Unis, facilitant la mise en oeuvre des projets de Joe Biden.

Dans deux scrutins très serrés, le candidat démocrate Raphael Warnock s’est imposé face à l’élue républicaine sortante Kelly Loeffler, selon les projections des chaînes de télévision américaines et l’institut Edison Research, tandis que l’autre démocrate, Jon Ossoff, l’a remporté d’une faible marge face au républicain David Perdue.

Avec ce coup double des démocrates, le Sénat sera divisé en deux camps égaux de 50 parlementaires mais la vice-présidente élue Kamala Harris aura le dernier mot pour trancher en cas d’égalité, donnant de facto la majorité au parti de Joe Biden, qui contrôle déjà la Chambre des représentants. Si les républicains avaient remporté au moins l’un des deux sièges, ils auraient conservé une étroite majorité au Sénat et auraient été en mesure d’entraver l’action de Joe Biden ou de faire obstacle à ses choix pour certains postes au sein de l’administration ou du système judiciaire.

« Tout est possible »

« On nous disait que nous ne pouvions pas gagner cette élection. Mais ce soir, nous avons prouvé qu’avec de l’espoir, un travail acharné et des gens à nos côtés, tout est possible »,

a déclaré Raphael Warnock, un pasteur baptiste, à ses partisans dans un message en ligne.

Ce second tour en Géorgie, une particularité de l’Etat, a été rendu nécessaire par le fait qu’aucun candidat n’a obtenu de majorité absolue au premier, le 3 novembre.

Traditionnel bastion républicain, la Géorgie a surpris le 3 novembre en donnant une courte majorité d’environ 12.000 voix à Joe Biden sur Donald Trump et ce second tour des sénatoriales, en raison de l’importance de son enjeu au niveau national, a suscité une forte mobilisation dans les deux camps, avec une participation record estimée à 4,5 millions d’électeurs.

Les derniers jours de la campagne ont en outre été marqués par les efforts de Donald Trump en vue d’obtenir une inversion du résultat de la présidentielle dans cet Etat.

Le président sortant, qui ne reconnaît pas la victoire de son rival démocrate, a fait pression samedi sur Brad Raffensperger pour qu’il « trouve » suffisamment de voix en sa faveur, selon un entretien téléphonique rapporté par le Washington Post.

Avec Afp et Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Résolution 1325 de l’Onu: La société civile revoit sa copie pour le 2ème Plan d’action national.

Un atelier d’une trentaine d’organisations de la société civile (Osc) s’est tenu à cet eff…