« Le monde a reçu plein de fausses informations sur la transmission et la mortalité » du Covid-19, a-t-il ajouté, dans un long réquisitoire contre cette agence de l’Onu. Il y a quelques jours, Donald Trump avait prévenu qu’il se penchera sur une suspension de la contribution des Etats-Unis à l’Oms. Le républicain avait jugé l’OMS plus proche de Pékin et que tout lui semble favorable.

C’est un coup dur pour l’institution mondiale en charge de la santé, car Washington est le plus gros contributeur à son budget. Reste à savoir si Trump se ravisera dans les prochains jours.