Info continue LA UNE panorama 22 avril 2020 (0) (309)

Etats-Unis: Donald Trump annonce une “pause” de 60 jours sur les cartes vertes

Partager

Objectif : “donner la priorité au travailleur américain” pendant la crise économique liée au Covid-19, selon lui. Les visas de travail temporaires ne seront pas concernés.

Après son annonce effectuée la veille, le président américain a précisé mardi 21 avril la manière dont il comptait “suspendre” l’immigration aux États-Unis. Donald Trump a ainsi annoncé une “pause” de 60 jours qui s’appliquera aux demandes de cartes vertes (résidents permanents) mais pas aux visas de travail temporaires.

Cette mesure, qui fera l’objet d’un décret, sera “probablement” signée mercredi, a-t-il ajouté depuis la Maison Blanche. Une éventuelle extension de la mesure sera examinée à l’issue de la période de 60 jours, a-t-il précisé.

Cette suspension s’inscrit dans le cadre de la crise économique mondiale liée à la pandémie de coronavirus. “Cette pause sur l’immigration placera les Américains sans emploi en première ligne pour les emplois au fur et à mesure de la réouverture de l’Amérique. Il serait injuste que les Américains soient remplacés par une main d’œuvre venue de l’étranger”, a-t-il martelé. “Nous devons donner la priorité au travailleur américain”, a-t-il insisté.

Le chômage explose

Donald Trump avait rédigé lundi soir un tweet annonçant une suspension de l’immigration en des termes extrêmement vagues. “À la lumière de l’attaque de l’Ennemi Invisible, et face à la nécessité de protéger les emplois de nos GRANDS citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel pour suspendre temporairement l’immigration aux États-Unis !”, avait-il écrit.

La première économie mondiale est confrontée à des chiffres inimaginables il y a encore quelques semaines : elle compte 22 millions de nouveaux inscrits au chômage.

Avec AFP


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *