Afrique LA UNE Politique panorama 25 février 2020 (0) (713)

Les Etats-Unis demandent au gouvernement camerounais d’assurer la sécurité de Maurice Kamto

Partager

 Maurice Kamto va regagner le Cameroun le 26 février 2020 après un mois à l’étranger.  A la veille de son retour, l’opposant camerounais « est préoccupé par sa sécurité ». C’est du moins ce que confie Karen Bass, membre du Congrès américain. Il dit avoir rencontré le mois passé le leader du Mrc avec qui elle a discuté de la démocratie. Ainsi que des droits de l’homme au Cameroun.

Menace de mort

« La démocratie ne peut subsister sous la menace de la violence. J’exhorte le Président Biya à accorder à M. Kamto la liberté d’exercer sans crainte de représailles». A-t-elle indiqué dans un tweet.

En novembre 2019,  l’avocat  se disait menacer de mort avec deux de ses alliés. Ainsi que certains cadres de son parti. « Des informations dignes de foi font état d’un projet d’élimination physique du président élu. Le Pr. Maurice Kamto, de deux alliés, Christian Penda Ekoka et Albert Dzongang. Et de certains cadres du Mrc », révélait Maurice Kamto.

Droit dans ses bottes

Malgré cette intimidation, l’homme politique assurait  que cette menace ne l’ébranlait pas. « Le Mrc, tout en prenant à témoin l’opinion publique nationale de ces menaces de, tient à dire aux extrémistes du régime qui sont aussi bien des politiques que des membres du système de sécurité que ces menaces n’ont aucun impact sur sa détermination à offrir une alternative politique aux camerounais ». Ajoutait l’homme politique.

En rappel, au cours du meeting à Paris, Maurice Kamto avait évoqué la situation socio politique du Cameroun. Une situation très tendue et marquée notamment par la grave crise anglophone. Laquelle a fait, selon certaines Ong, déjà plus de 12.000 morts.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *