Afrique LA UNE Santé panorama 5 mai 2020 (0) (288)

République centrafricaine > Covid-19: Les transporteurs camerounais persona non grata

Partager

« Interdiction formelle d’entrer en Rca des chauffeurs en provenance du Cameroun », précise en objet la note de la Mission des Nations unies en République centrafricaine. Cette interdiction tourne en boucle sur la toile et fait des vagues. Beaucoup se demande si c’est la Minusca qui gère désormais le pouvoir centrafricain. Comment comprendre qu’une décision aussi sensible sur l’économie de ce pays soit prise par la Minusca ? Les sources proches de l’Ambassade de la Rca à Yaoundé marquent tout autant leur étonnement sur la capacité et la qualité de la mission onusienne à signer un tel document. D’autres sources indiquent qu’il s’agirait de toute évidence de fake news montées de toutes pièces par les ennemis de la Rca. En ce qui concerne la cause de l’interdiction faite aux Camerounais d’entrer au pays de Touadera, elle serait liée à la limitation de la propagation du virus en Rca.

Le pays compte aujourd’hui une cinquantaine de cas positifs. A côté, le Cameroun qui a franchi désormais le cap de 2000 cas peut créer des frayeurs chez le voisin de l’est. Il en va de même des autres pays de la sous-région qui manifestent la même méfiance vis-à-vis des citoyens camerounais à cause du nombre élevé des contaminés. Pour l’heure, ce n’est pas visiblement encore un acquis au sein de la Cemac que plus les tests sont multipliés, plus le nombre de détectés positifs augmente.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *