Le président malgache n’a cessé de vanter les mérites de son produit Covid Organics (CVO) et essaie de convaincre ses pairs africains de s’en procurer pour traiter leurs malades. Même si les experts de l’OMS et les occidentaux indiquent que le médicament n’était pas sûr, Andry Rajoelina a assuré que « tous les essaies ont été mené et son efficacité fournie pour réduire et éliminer les symptômes des patients de Covid-19 à Madagascar ». Le Sénégal, la RDC et la Guinée Biseau se sont aussi intéressés au produit.