Afrique LA UNE Sport panorama 16 octobre 2020 (0) (102)

Tchad: Samuel Eto’o reçu en audience par le président tchadien Idriss Deby Itno

Partager

Le tête-à-tête entre les deux hommes a porté sur le développement du football au Tchad.

Selon la presse en ligne Alwihda Info, l’ancien footballeur camerounais Samuel Eto’o a été reçu jeudi par Idriss Deby Itno le président de la République. Ensuite par la première dame à N’Djamena.

La présence du “Pichichi” au Tchad  s’inscrit dans le cadre du programme “L’Ecole des Champions “. Un concept initié par le conseiller Jeunesse de l’Union Africaine, Naïr Abakar.

Le tête-à-tête entre les deux hommes a porté sur le développement du football au Tchad. L’ancien attaquant du FC Barcelone a participé à la finale du concours de détection de jeunes talents à N’Djaména. A l’issue de cette phase, 15 footballeurs âgés de 10 à 15 ans ont gagné des bourses pour intégrer la Kadji Sport Academy au Cameroun pour 2 ans d’études.

Pour Samuel Eto’o, cette initiative est le début d’une belle aventure. « Demain ils seront les ambassadeurs du Tchad et surtout de l’Afrique. C’est un devoir pour moi d’accompagner le Maréchal dans l’accompagnement du quotidien des tchadiens », indique-il.

Ce programme a le double objectif de développer des échanges interafricains. Mais aussi de promouvoir un modèle d’excellence sportive pour les jeunes africains. Un partenariat verra le jour pour la construction d’une école de football portant le nom de l’initiative à N’Djamena.

Ce n’est pas la première fois que la légende du football africain rencontre un chef d’Etat africain.  Il a déjà été reçu à maintes reprises par le Président du Cameroun et une fois par le Chef d’Etat de la Russie, Vladimir Poutine.

En mai 2019, Samuel Eto’o Fils a été reçu par le président Congolais Félix Tshisekedi. Eto’o était accompagné deux personnalités du monde du football : Le président de la Caf, Ahmad Ahmad et Constant Omari vice-président de la Caf. Samuel Eto’o et Ahmad Ahmad étaient à Kinshasa pour une mission de travail.

Sandra Embollo


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *