Europe Europe LA UNE People Société panorama 16 septembre 2020 (0) (467)

Urgent > France: Amougou Belinga n’a jamais acheté Telesud

Partager

Des responsables de Telesud refusent que le nom de leur entreprise soit associé au simulacre de marche en soutien au sulfureux homme d’affaire à Paris contre le gouvernement de Yaoundé.

C’est un camouflet au moment où Amougou Belinga organisé ce jour une grande réception à son domicile sous prétexte qu’il reçoit les responsables de Telesud.

Tout d’abord, L’entreprise basée à Paris refuse dans un premier temps que son image soit associée à toute marche de défiance organisée à Paris par Amougou Belinga contre l’Etat du Cameroun.

Elle précise par ailleurs qu’en réalité Amougou Belinga n’a jamais racheté la télévision 3A Telesud. Il a créé une société par action simplifiée unipersonnelle ( Sasu) avec pour associé Amougou Belinga Vision 4 et pour salarié 2 employés: Amougou Belinga et André Gide. La Sasu en réalité est la forme la plus simplifiée de création d’une société en France. Une Sasu se créée en ligne en 10 minutes.

En français facile, Amougou Belinga a crée sa société dont il est le patron et a deux employés. Il a établit un partenariat avec le groupe Telesud. Le partenariat signé, ses journalistes nous ont menti qu’il a racheté Telesud. Le groupe Telesud parle de contrefaçon.

Lire la lettre de Telesud

En fait les deux pelés trois tondus qui seront reçus aujourd’hui par Amougou Belinga au nom de TeleSud sont en réalité des imposteurs.

TeleSud dit que tout ceux qui utiliseront le nom de Telesud à la marche du 19 septembre 2020 à Paris s’exposent à des poursuites judiciaires.

Ce qu’il faut également savoir c’est que toute cette agitation du patron de Vision 4 Jean Pierre Amougou Belinga traduit sa gêne. D’ailleurs aucun ministre ne s’était rendu à l’inauguration de l’agence Vision Finance à Mbankomo il y a quelques jours. Signes d’une fin des temps. Car les instructions sont venus directement en haut lieu à la suite d’un coup de fil colérique de son homologue de la sous région, OBIANG Nguema.

Arlette Akoumou Nga, Avec Boris Bertolt


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *