Afrique LA UNE Société panorama 4 août 2020 (0) (216)

Cameroun > Crime de Cincinnati : le couple Takam inhumé dans la discorde

Partager

En raison de la persistance des tensions entre les deux familles, chacune a préféré s’occuper des obsèques de son membre.

10 heures 23 minutes ce samedi 1er Août 2020. Nous sommes devant la concession familiale de Christophe Colomb Takam à Balatsit, un village du groupement Bamendjou. Point pleurs, point de deuil, il y règne plutôt un calme plat. Cependant, à un angle de la clôture, un groupe de personnes, devise en toute quiétude en langue locale. Il s’agit en fait, des membres de la famille qui, au détour de blagues, essayent d’évacuer la douleur de la disparition tragique de leur frère aux USA. Selon ces derniers, aussitôt après son arrivée au Cameroun, la dépouille de Christophe . Colomb Takam a immédiatement été conduite au village où l’inhumation a eu lieu vendredi 31 juillet 2020.

A une quinzaine de kilomètres de Balatsit, nous voici à Djuba, un autre village du groupement Bamendjou. Au domicile des parents d’Annie Nadège Mafotsing Njoumessi, jadis épouse Takam, un climat de deuil règne. L’arrivée vers 10 heures 45 minutes, du corps d’Annie, a ravivé la douleur. Autour du cercueil déposé dans un coin de la cour, des femmes reprennent en chœur et en pleurant, des mélodies mélancoliques. Emoi et tristesse émergent des visages. Après, les témoignages, Annie est conduite au caveau familial, derrière la maison, où elle reposera pour l’éternité.

Ils se sont séparés aux Etats-Unis, mais pas au village. Que va-t-il se passer avec le vin qu’elle avait bu lors du rituel de mariage traditionnel ?”,

s’interroge-t-il. Seulement, la famille d’Annie ne se reconnait pas dans les accusations, portées contre elle.

Désaccord

L’inhumation séparée de ce couple décédé le même jour est en effet la conséquence des désaccords qui ont persisté entre les deux familles. Des proches de Christophe Colomb Takam renseignent que celui-ci n’a pas été enterré avec son épouse.à cause du refus catégorique de la belle-famille de leur remettre la dépouille.

Nous savions que nous allions nous occuper des deux corps. Mais à l’aéroport, la famille d’Annie s’en est opposée et a dit qu’elle allait inhumer sa fille”,

confie un frère de Christophe.

“Nous étions conscients de ce que le corps leur revenait, mais à l’aéroport, c’est quand nous nous rendons compte de ce que la dépouille de notre fille était abandonnée que nous prenons des dispositions pour ramener son corps et l’inhumer. Les allégations selon lesquelles nous avons confisqué le corps de notre fille, ne sont pas vraies”,

a indiqué la génitrice d’Annie lors de son témoignage.

Les faits

Le 14 juin 2020, ce couple est tragiquement mort à Cincinnati Ohio aux Etats-Unis. Autour de 12 heures ce jour-là, Christophe Takam (50 ans environ) a surpris la nommé Annie Takam (41 ans) dans la maison qu’ils partageaient encore jusqu’au trois d’avril 2020 avant leur divorce. Cette visite inopinée avait manifestement pour but ultime, d’abréger les jours de son ex-épouse. Aussitôt arrivé, qu’il est passé à l’acte à l’aide d’un pistolet.

Alerté après ce forfait, la police du Contée de Clermont a encerclé la maison. Pendant qu’elle demandait à l’auteur du crime crapuleux de se rendre, elle sera surprise d’entendre deux nouveaux coups de feu à l’intérieur. En y fonçant, les éléments de la police vont découvrir deux corps gisant dans une marre de sang. Le drame s’était produit en l’absence des trois enfants du couple, âgés respectivement de 18 ans, 12 et 8 ans.

Ce double meurtre selon nos informations, était la conséquence d’une crise qui agitait ce couple depuis au moins trois ans, ayant pour origine la demande de divorce introduite par l’épouse. Le prononcé du divorce avait conduit à l’expulsion de Christophe Takam, de l’appartement qu’il avait acheté il y a une dizaine d’années.

De même, il avait été sommé par les autorités judiciaires américaines de ne .plus s’y approcher. Mais compte tenu de ce que ses enfants y vivaient, il lui avait été enjoint de payer mensuellement, un loyer à son ancienne épouse. Toutefois, ce qui semble être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est la relation nouée avec un amant (blanc) qui se serait même installé chez Christophe.

Marié au Cameroun en 2001, le couple Takam était installé aux Usa depuis 2005. Avant son départ du Cameroun, Christophe Takam, formé à l’école normale supérieure (Ens) de Yaoundé, était enseignant au lycée de Bamendjou dans le département des Hauts-Plateaux. Dès l’arrivée d’Annie aux Usa, sa vie s’est transformée en calvaire, indique sa famille.

Annie Nadège était très docile. C’est grâce à cette qualité qu’elle a supporté pendant longtemps cette relation où elle souffrait le martyre. Elle ne nous parlait pas de toutes ses souffrances parce qu’elle voulait préserver son couple. Contrairement à mes autres sœurs, elle acceptait tout et se rangeait. Elle était une sainte”,

a confié son frère cadet qui balaie d’un revers de la main tout ce qui a été dit au sujet d’Annie.

Je peux boire son cadi”,

a-t-il tranché.

La famille d’Annie dit cependant avoir déjà gobé la tragédie et pardonné à celle de Christophe. Pour elle, les guéguerres ne serviront pas à ramener leurs deux enfants à la vie. Le plus important insiste-t-elle, c’est d’encadrer les enfants qui n’ont d’ailleurs pas pu venir au Cameroun pour les obsèques de leurs parents.

Arlette Akoumou Nga


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *