Home Non classé Afghanistan > Départ des américains: La crainte d’une guerre civile grandit
Non classé - 10 juillet 2021

Afghanistan > Départ des américains: La crainte d’une guerre civile grandit

Les autorités afghanes ont annoncé leur volonté de riposter face aux dernières avancées des talibans. Ces derniers affirment contrôler 85% du pays.

Les forces afghanes se prépareraient donc à lancer une offensive pour reprendre le plus important poste-frontière avec l’Iran, dans la province d’Hérat, avec le soutien de milliers de miliciens. Le porte-parole du gouverneur de la province d’Hérat, dans l’ouest du pays, a indiqué que des troupes allaient être envoyées pour reprendre le poste-frontière d’Islam Qala, le principal point de passage avec l’Iran. Un lieu stratégique pris par les talibans vendredi 9 juillet.

Plusieurs centaines de combattants de la milice d’Ismail Khan ont également été déployés dans la capitale provinciale d’Hérat. Ismail Khan est une figure de la région, chef de guerre anti-talibans. Il a annoncé reprendre les armes et être capable de changer la donne. Plusieurs chefs de guerre afghans historiques mobilisent leurs partisans de la sorte, leur pouvoir est renforcé par l’affaiblissement de l’armée.

La crainte d’une nouvelle guerre civile devient donc de plus en plus présente à l’image de celle qui a suivi la chute du régime communiste en 1992. À Kaboul, l’ambassadeur pakistanais a ainsi appelé à renforcer l’armée afghane. Cette dernière enchaîne les défaites depuis le début, il y a deux mois, de l’offensive des talibans. Une opération menée en parallèle du départ progressif des dernières forces américaines sur place.

Avec Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…